3 astuces pour être plus fort émotionnellement

3 astuces pour être plus fort émotionnellement

Parfois, contrôler ses émotions est crucial

Vous devez contrôler votre stress pendant vos entretiens d’embauche. Vous devez garder votre lucidité malgré la colère. C’est pourquoi, je suis ravi de répondre au carnaval d’article de Matthieu Verne du Blog vivre ses émotions. L’objectif est que plusieurs blogueurs écrivent un article sur le même thème pour que chacun puisse découvrir les astuces qui lui conviennent le mieux ! Vous pouvez accéder au blog de Mathieu en cliquant ici : https://www.vivre-ses-emotions.fr/

Sur toute notre vie, les moments pendant lesquels on doit faire preuve d’un self control sans faille sont relativement rares. Par contre ils sont importants car ils définissent en grande partie le reste de notre existence. Il y des centaines de conseils pour devenir plus fort émotionnellement sur internet. Je n’ai aucune envie de faire une liste. Et vous le savez, ce qui compte pour moi, c’est l’action et la mise en pratique. On n’avance pas simplement en sachant des choses. Pour changer et progresser, il faut agir.

Passons donc aux outils que j’utilise personnellement pour être stable émotionnellement.

1- Se confier. Quand c’est la panique, je n’arrive pas à être lucide. J’ai envie de tirer des conclusions et d’agir au plus vite pour rétablir la situation. Mais couvent ça revient un peu à écoper l’eau d’un bateau qui coule au lieu de se mettre à chercher le canot de sauvetage le plus proche. Evidemment, il faut bien choisir les personnes qui pourront à la fois être bienveillantes et vous aider à penser plus clairement.

2- Se rappeler qu’une émotion, c’est une information. Ça permet tout de suite de prendre du recul et je trouve ça magique. L’idée est de constater sans jugement le stress. De se demander d’où il vient et comment on pourrait s’en sortir. Une fois ce constat fait, on passe à la troisième étape !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Les outils de Wim Hof (1/26)

3- Est-ce le bon moment pour prendre une décision ? Et la réponse est souvent non. Lisez attentivement, c’est l’astuce qui m’aide le plus !

Prenons un exemple. Vous avez une carrière très intéressante et vous aimez votre job. Seulement, depuis une semaine, un de vos collègue prend les mérites de votre travail et se fait bien voire par les dirigeants à votre place. Les bruits de couloirs disent qu’ils ont prévu de promouvoir ce collègue prochainement parce qu’il travaille très bien ! Vous êtes au fond du trou. Le monde est injuste, vous êtes invisible et vous vous demandez comment ça pourrait aller plus mal ! Ce soir, vous êtes au plus bas et vous songez à quitter votre travail. De toute façon, personne ne vous reconnaît à votre juste valeur !

Mais là, attention, je vous rappelle que ça ne fait qu’une semaine que vous avez des problèmes au boulot ! Peut-être que c’est juste une mauvaise soirée. Peut-être que la semaine prochaine vous vous rendrez compte que le boss n’est pas dupe et que c’est vous qu’il veut promouvoir.

Voulez-vous vraiment gâcher la belle carrière qui va se présenter à vous sur un coup de tête ?

Ce qu’il faut retenir, c’est que souvent, quand on est au plus bas, on ne voit que les pires solutions. Alors, il vaut mieux attendre que la tempête passe avant de prendre une décision sérieuse.

Qu’en dites-vous ? Dites-moi en commentaire ce que vous faites pour être plus fort émotionnellement !

BYE !

Pour aller plus loin dans le contrôle de soi et agir malgré la peur, vous êtes libre de consulter cet article : “Agir même quand on a peur”

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *