Bac -1000 en efficacité

Les hommes préhistoriques étaient plus efficaces que nous !

Quand tu es dans ta grotte, tout est assez instinctif. Tout ce qui est urgent est important et inversement !

Un tigre a dent de sabre attaque la grotte : pas question d’aller cueillir des framboises, tu fonces sur le tigre pour sauver ta famille.

L’hiver approche… Pas question de trainer sur instagram, tu vas tuer un Mammouth pour manger et te faire des vêtements chauds.

C’est le côté génial (et terrifiant) d’une vie à conséquences immédiates : si tu n’es pas concentré sur les priorités : tu meurs ! (ça rend les choix plus simples !)

Aujourd’hui, ce n’est plus la même histoire !

Plus de risque de mort.

Plus de risque de mourir de faim.

Plus de risque de se faire bouffer par un tigre à dents de sabre.

Perso, je trouve ça pas mal !

Mais ça a ses inconvénients. Au lieu d’avoir des priorités qui nous tombent comme un gourdin sur le coin de la figure, elles agissent comme un poison insidieux qui nous tue à petit feu.

Et on est mauvais pour prévoir pour le futur…

Il parait que 95% des américains n’épargnent pas assez pour leur retraite (il faudrait revérifier le chiffre)… C’est un assez bon exemple de poison qui tue à petit feu…

Et on est tous victimes de ça : on procrastine, on fait moins de sport, on se concentre sur ce qui ne compte pas, on choisir le plus facile sans se demander ce qui serait le mieux, etc.

Et si tu es comme moi et mes élèves de coaching : assez ambitieux et passionné avec l’envie de te donner à 100%, tu fais forcément cette erreur !

L’éviter (au moins partiellement), ça veut dire :

  • Empêcher les mécanismes inconscients qui transforment tes idées géniales en pièges redoutables (et qui finissent par retourner ta passion contre toi, sans que tu t’en rendes compte)
  • Réussir à accomplir plus en ayant l’impression de se tourner les pouces
  • Dégager du temps pour bénéficier d’un conseil utilisé par des personnes exceptionnelles depuis des milliers d’années (je l’ai découvert en lisant Sénèque)
  • Transformer ta frustration de ne pas réussir à en faire plus en plaisir d’en faire moins pour augmenter tes résultats
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   J’arrête la musique pour travailler

+

Ne pas tomber dans le piège qui tue 90% des passions dans l’oeuf

Et

Arrêter de gâcher ses temps de repos en culpabilisant comme un gamin qui s’apprête à voler des bonbons au supermarché

Comme toute stratégie avancée, dès que j’en parle à mes élèves ils me disent : “C’est tout ? C’est si simple que ça ?

OUI

Les meilleurs conseils sont en général si évidents et simples, qu’on ne met jamais en place….

As tu deviné de quoi je parle ? Dis le moi en retour de ce mail, je réserve un appel de 1h aux 10 premiers qui trouveront la bonne réponse !

C’est évidemment un sujet central si on travaille ensemble en coaching (clique ici pour m’appeler et pouvoir me rejoindre quand une place se libérera)

À demain !

Lucien Roy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *