Carte mentale (pourquoi et comment utiliser cet outil incroyable)

Si vous stagnez dans votre progression, si vous avez du mal à dépasser les plafonds de verre, il est possible que la carte mentale soit pour vous. Que ce soit dans mes études ou ma vie professionnelle, je me suis souvent heurté à certaines limites de mon cerveau. Le mind map est un petit peu comme un bras robotique surpuissant qui comble ces déficiences.

  • Si vous avez l’impression de beaucoup lire et peu retenir
  • Si vous êtes parfois paralysé dans votre raisonnement par votre pensée en arborescence qui va dans tous les sens
  • Si vous peinez souvent à tirer des choses concrètes des livres que vous lisez, des vidéos que vous regardez, ou des cours auquel vous assistez
  • Si vous avez des difficultés à connecter les idées entre elles et à résoudre des problèmes complexes
  • Si vous avez du mal à retenir les informations, ou que vous êtes incapable d’apprendre par cœur

Vous avez forcément déjà été gêné par les limites de votre cerveau. Tout le monde n’est pas un génie avec le QI d’Einstein. C’est exactement la raison pour laquelle :

La carte mentale est un outil fantastique

Peut-être que vous doutez en lisant ces lignes. Vous vous dites que c’est réservé aux personnes à la mémoire visuelle, à ceux qui dessinent bien, à ceux qui ont fait des grandes études, aux personnes créatives ou intuitives.

Je vais vous prouver le contraire et vous donner la méthode la plus rapide pour que le mind map puisse vous aider à son plein potentiel. À la fin de cet article, vous aurez toutes les clés pour créer votre première carte mentale et les suivantes.

Cependant, je dois vous avertir, la carte heuristique n’est pas adaptée à toutes les situations.

Pour vous faire gagner du temps, nous organiserons l’article de la manière suivante :

  • Qu’est-ce qu’une carte mentale ?
  • Pour qui sont les cartes mentales ?
  • Dans quelle situation utiliser les cartes mentales ? (vous allez être surpris)
  • Quels sont les avantages et les inconvénients des cartes mentales ?
  • Les cinq étapes pour créer une carte mentale efficace.

Juste avant d’entrer dans le vit du sujet, je vous invite à vous abonner aux courriers hebdomadaires de Riche de Temps dans lesquels je vous dévoile chaque semaine les méthodes dont vous n’avez jamais entendu parler pour devenir productif sans forcer.

Qu’est ce qu’une carte mentale ?

Synonymes

Il existe plusieurs synonymes pour désigner une carte mentale : Mind map, mindmapping, carte cognitive, Carte heuristique, carte d’idées, carte conceptuelle, ou schéma heuristique. Nous les utiliserons indifféremment dans cet article.

Définition de la carte mentale

Tout cela désigne la représentation visuelle d’informations organisées d’une manière optimale pour le fonctionnement de notre cerveau.

Origine et compréhension du concept

La carte mentale a été développée par le psychologue anglais Tony Buzan. L’objectif : permettre à notre cerveau de gérer beaucoup d’informations en un seul coup d’œil.

Le mind map est donc basé sur le fonctionnement de notre cerveau :

  • Il n’est pas facile de retenir de longs paragraphes, alors que les images, souvent utilisées par la publicité, peuvent nous marquer au premier regard.
  • Rares sont les personnes qui pensent de manière linéaire comme un livre. Notre pensée saute d’une idée à l’autre, par association d’idées, c’est ce que permet la construction d’une carte mentale.
  • L’aire cérébrale qui permet la lecture n’est qu’une toute petite partie du cerveau. En présentant l’information d’une manière différente, on peut lui permettre de stimuler différentes zones de notre cerveau en même temps, ce qui facilite sa rétention, notre créativité et notre compréhension du sujet.

A quoi ressemble une carte mentale

Il existe de nombreuses façons de créer une carte mentale. Elle peut être dessinée sur papier, sur un logiciel spécialisé, sur une application en ligne ou même sur Word. Dans cet article, nous nous concentrons sur la manière idéale de créer des cartes mentales selon Tony Buzan, qui donne des cartes mentales de ce type :

Quand on est un artiste :

carte mentale colorée

Quand on est (moins) un artiste :

Un petit mindmap :

petite carte mentale

Une très grande carte mentale :

carte mentale cours droit

(Il est normal que vous ne compreniez pas ces cartes mentales que j’ai créées avec mes abréviations et ma compréhension de certains de mes cours de droit. C’est l’avantage des mindmaps : ils représentent votre manière de penser.)

Avant de vous expliquer dans quelle situation utiliser les cartes mentales, voyons pour qui elles sont faites.

Pour qui sont les cartes mentales ?

Les cartes mentales sont une manière de manipuler, d’apprendre, et de comprendre des informations.

Ainsi, toute personne qui travaille avec de l’information au quotidien peut bénéficier des cartes heuristiques. On pense immédiatement aux étudiants, aux professeurs, aux ingénieurs, aux équipes créatives, etc.

De manière générale, selon les mots de Tony Buzan, le mind map a une utilité dans tous les domaines ou un apprentissage plus efficace et une réflexion plus claire peuvent améliorer notre performance.

Vous vous demandez peut-être encore si cet outil est fait pour vous. Voyons tout de suite les cas d’application courant de la carte mentale.

Pour quoi utiliser les cartes mentales ?

Je vais vous donner de nombreux exemples d’utilisation des cartes mentales qui entrent tous dans l’une ou plusieurs de ces trois catégories :

  • Apprendre
  • Comprendre
  • Créer

Apprendre un cours

Certains cours sont difficiles, c’est notamment le cas des cours de droit qui posent généralement de grands principes, avant d’exposer une très longue liste d’exceptions qui s’appliquent dans des cas particuliers. Le mind map permet de tout visualiser en un seul coup d’œil (et de distinguer facilement les grands principes des exceptions).

Cette technique fonctionne même si vous n’avez pas une mémoire visuelle, je vous explique comment juste après.

Comprendre des notions compliquées

Le fait de représenter visuellement des connaissances revient à les reformuler. En effet, chaque branche de votre carte heuristique représente une suite de liens logiques. Si vous avez du mal à créer ces liens, c’est probablement que vous n’avez pas tout à fait compris le sujet.

Expliquer des notions compliquées

Vous avez peut-être remarqué qu’il était difficile d’expliquer certaines choses.

La création d’une carte mentale permet de donner une vue d’ensemble à votre interlocuteur. C’est une bonne manière d’introduire le sujet avant d’entrer dans plus de détails. Ainsi, l’utilisation de cartes heuristiques est recommandée dans l’introduction d’une présentation PowerPoint, ou en guise de conclusion par exemple.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment débuter dans un nouveau domaine ?

Synthétiser les informations

Qui n’a jamais eu un mal fou à se retrouver dans les notes qu’il a prises d’un livre ?

Qui n’a jamais été frustré du peu d’informations qu’il retenait à la suite de ses lectures ?

Et même quand on prend des notes de manière classique, on a besoin de faire un effort pour se replonger dans le sujet.

Si vous avez fait une carte mentale des concepts les plus importants d’un livre et des choses à appliquer, vous pourrez très facilement retrouver les informations que vous voulez et reprendre le fil de la pensée là où vous l’avez laissé. C’est toute la force de la technique des mots-clés que je vais vous expliquer juste en dessous.

Exemple d’une carte mentale très générale pour le livre “le cygne noir” de Nassim Taleb :

Expliquer vos idées simplement

Si vous avez déjà essayé d’expliquer votre métier à une personne complètement étrangère à votre domaine, il est probable que vous ayez ressenti une certaine frustration. Vous avez l’impression d’avoir été trop superficiel et simpliste ou au contraire d’avoir noyé votre interlocuteur dans les détails.

La même difficulté se pose si vous souhaitez pitcher une idée d’entreprise. C’est un exercice particulièrement difficile, qui vous demande, après vous être concentré sur un sujet pendant des mois, de vous remettre à la place de celui qui n’y connaît rien.

La carte mentale est un excellent outil pour cela. Vous verrez immédiatement si vous êtes clair et vous n’oublierez aucune information importante à communiquer.

Trouver de nouvelles idées

La carte mentale est un excellent outil pour trouver de nouvelles idées en brainstorming. Il suffit de mettre la question que l’on se pose au centre de la feuille et de développer nos solutions sous forme de branches (je vous explique comment dans la suite de l’article).

Cliquez ici pour recevoir les fiches pratiques des bonnes habitudes pour aller vers votre potentiel chaque jour et recevoir les méthodes d’efficience secrètes uniquement accessibles aux abonnés.

Avantages et inconvénients des cartes heuristiques

Avant de vous expliquer pas à pas comment réaliser une carte mentale optimale pour votre cerveau, passons en revue les avantages et inconvénients des cartes mentales. Vous aurez ainsi toutes les cartes en main pour savoir si cet outil est adapté à votre situation.

Avantages de la carte mentale

Au-delà de toutes les utilisations présentées, les cartes mentales offrent de nombreux avantages qui proviennent du caractère « ergonomique » des cartes heuristiques pour le cerveau.

Faciliter l’apprentissage

Toute personne qui est passée sur les bancs de la fac sait qu’il ne suffit pas de noter pour retenir. L’avantage des cartes mentales est de nous permettre de relier différentes idées par des liens logiques immédiatement visibles. Au stade de la conception de la carte heuristique, ces liens valident notre compréhension. Au stade de la mémorisation, ils permettent d’ancrer les connaissances durablement.

Prendre du recul sur le savoir

Tous les experts ont une caractéristique : leur compréhension de leur domaine leur permet de faire des liens que personne d’autre n’est capable de faire.

Le problème du débutant est qu’il n’a pas de compréhension globale du sujet. Il connaît uniquement des petits morceaux de matière. Le mind map nous permet d’adopter une “vision hélicoptère”, indispensable pour maîtriser un sujet en profondeur.

Cette prise de recul vous aidera à trouver de nouvelles connexions auxquelles vous n’aviez pas encore pensé.

Gagner en créativité

Nous le verrons dans la suite de l’article, Tony Buzan donne une forme « organique » à la carte mentale. Cette forme particulière la rend facile à appréhender pour notre cerveau, il peut se laisser aller à la pensée arborescente. La carte mentale permet de développer plusieurs idées en même temps, au fil de la pensée, contrairement à des notes classiques.

Simplifier les idées et les projets complexes

Les cartes mentales fournissent la structure parfaite pour intégrer et clarifier des notions complexes. La décomposition visuelle met en évidence les liens et la logique de fonctionnement du sujet.

Utilisable en toute situation

Vous pouvez créer autant de cartes mentales  que vous le souhaitez, quel que soit le sujet à aborder (nous verrons comment faire dans la suite de l’article). De plus, sa structure intuitive le rend accessible à tous les types d’utilisateurs, du niveau primaire aux dirigeants d’entreprise.

Inconvénients de la carte mentale

Même si les cartes mentales sont un outil fantastique, elles ont certains inconvénients.

  • Premièrement, si vous fonctionnez sur papier, elles peuvent être fastidieuses à réaliser (Seule l’expérience vous permettra de les dessiner du premier coup sans manquer de place. Vous allez vite comprendre pourquoi dans la suite de l’article). Pour commencer à vous habituer, vous pouvez utiliser des outils numériques, nous parlerons à la fin de l’article.
  • Deuxièmement, comme toute nouvelle pratique, maîtriser la carte mentale demande un petit peu d’entraînement, mais avec les conseils que je vais vous donner vous n’aurez aucun mal à les utiliser à leur plein potentiel.
  • Troisièmement, une critique que j’entends souvent et que les cartes mentales prennent du temps à être dessinées.
    C’est vrai, notamment quand il s’agit de synthétiser un cours, mais elle vous feront gagner tellement de temps à l’étape de la mémorisation que cette critique n’est pas réellement fondée (sauf peut-être si vous avez une mémoire photographique extraordinaire et que retenir des pages et des pages de cours dactylographié ne vous pose pas de problème).

Comment faire une carte mentale

Comment mieux expliquer la création d’une carte mentale qu’avec… Une carte mentale. Je vous invite à précieusement enregistrer l’image ci-dessous. Ce sera votre pense-bête à vous pour créer vos premières cartes heuristiques. Si vous souhaitez vous entraîner, je vous invite à créer votre propre schéma mental à partir des explications que je donnerai. Une fois toutes les étapes présentées en détail, je vous livrerai un retour d’expérience des outils à utiliser pour créer vos cartes mentales.

Ce que nous allons voir dans cette partie est issu du livre de Tony Bezannes qui nous explique comment organiser l’information dans une carte mentale de manière efficace pour le cerveau.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment ne jamais abandonner (2 étapes simples)

Le format de la carte mentale

Le champ de vision des êtres humains est bien plus large sur les côtés qu’il ne l’est en hauteur. Autrement dit, nous voyons en format paysage. Votre carte mentale devra être réalisée dans ce format.

Pour éviter tout interférence et toutes limites à votre créativité je vous invite à utiliser un fond blanc. Le mind map se composant de branche organique (comme nous le verrons dans la section suivante), il ne nécessite pas d’écrire droit.

Enfin, votre carte mentale sera créée à partir du centre. Au centre, placez l’idée qui est à l’origine de la carte mentale, son « grand titre ». Si vous le pouvez, essayez d’exprimer ce grand titre en un seul mot.

Astuces complémentaires : le centre de votre carte mentale sera plus facile à saisir pour votre cerveau si vous le dessinez avec du relief / de la profondeur.

Enfin, il est recommandé d’utiliser trois couleurs pour votre carte mentale et que ces trois couleurs soient présentes au centre.

La forme organique

La forme des branches de votre carte mentale doit être organique. L’image que vous pouvez utiliser est celle de racines ou de branches d’arbres (nous éviterons donc d’utiliser une règle pour créer ces branches).

De ces branches partent des ramifications, vous permettant d’ajouter des notions à votre carte mentale. Vous pouvez ajouter autant de ramifications que vous le souhaitez. Gardez simplement à l’esprit d’être synthétique, c’est la clé si vous voulez une carte mentale claire et facile à lire.

L’organisation

C’est ce point qui diffèrent le plus des méthodes traditionnelles de prise de notes. La carte mentale n’est pas chronologique, elle peut se lire dans n’importe quel ordre, c’est d’ailleurs ce qui permet de trouver les informations rapidement.

Votre organisation doit être hiérarchique. Si vous deviez composer une carte mentale à partir d’un cours d’université, vous pourriez utiliser le plan de ce cours en mettant les parties principales sur les grosses branches, les plus proches du centre, puis les sous parties sur des branches plus fines.

La hiérarchie se constate à deux niveaux : l’épaisseur des branches et l’éloignement avec le centre. Ainsi, plus une branche est épaisse et plus un mot est près du centre, plus c’est une partie importante de votre carte mentale.

Les couleurs de votre carte heuristique

Les couleurs sont un élément essentiel des cartes mentales puisqu’elles permettent de différencier les branches entre elles. Vous constaterez en réalisant des mind map conséquent que les branches peuvent parfois être un petit peu emmêlées et que les couleurs rendent la lecture bien plus claire.

Utiliser trois couleurs différentes, chaque branche partant du centre doit porter une couleur, et ce, jusqu’au bout de la branche. Les mots inscrits sur cette branche seront de la même couleur que la branche.

Le contenu

Pour qu’une carte mentale soit lisible, elle doit contenir le moins de mots possibles. C’est ce fonctionnement par mots-clés qui peut rendre cet exercice de synthèse difficile. L’idéal est d’avoir un seul mot à chaque niveau de chaque branche, exactement comme dans les exemples présentés ci-dessus. Ce mot doit être écrit à l’horizontal et sur la branche, comme s’il était posé dessus.

Il est également possible de remplacer les mots par des pictogrammes ou des images si cela rend la mémorisation ou la créativité plus facile pour vous.

Renoncer à la perfection théorique

Maintenant que je vous ai présenté toutes ces règles, la création d’une carte mentale vous semble peut être difficile. C’était exactement mon sentiment à la lecture du livre de Tony Buzan.

Et c’est vrai que si on souhaite respecter toutes les règles comme un bon élève, réaliser un mindmap est fastidieux…

Mais si vous reprenez toutes les cartes mentales présentées en illustration de cet article, vous remarquerez qu’aucune ne colle parfaitement aux règles.

Elles m’ont pourtant toutes permis de retenir des cours de plus de 100 pages. Donc retenez une chose : mieux vaut une carte mentale imparfaite que pas de carte mentale du tout !

Les outils / supports pour créer des cartes mentales facilement

Le premier outil évident pour créer une carte mentale est une feuille de papier et des crayons de couleur / feutres. C’est idéal pour les sessions créatives. Vous pouvez également utiliser cette méthode pour faire des cartes mentales à mémoriser, mais je vous conseille de faire un brouillon avant pour savoir où placer chaque branche pour ne pas manquer de place.

De mon côté, j’utilise un ipad pro pour réaliser mes cartes mentales. Avec le stylet, c’est exactement comme une feuille de papier (sauf que je peux déplacer les branches pour faire de la place si jamais j’ai mal calculé mon coup). La meilleure application de carte mentale est One Note. Elle a pour avantage d’avoir des feuilles infinies. Autrement dit, votre feuille peut s’étendre autant que vous le souhaitez vers la droite et vers le bas : fini le manque de place.

Il est également possible d’utiliser des logiciels gratuits ou payants spécialement conçus pour dessiner des cartes mentales. Je n’en ai jamais utilisé parce qu’ils vont à l’encontre de nombreuses règles qui rendent les cartes mentales aussi efficaces. J’ai notamment remarqué que le dessin de la carte mentale permettait de bien amorcer le processus de mémorisation, ce n’est pas le cas des cartes mentales numériques.

La seule raison pour laquelle je pourrais vous recommander leur utilisation serait pour faire des présentations Powerpoint ou de la gestion de projet, le texte dactylographié étant plus facile à comprendre que nos écritures de médecins.

Je ne vous donnerai pas d’exemple de ces logiciels que je ne recommande pas spécialement.

Par contre, il y a une chose que je vous recommande si vous souhaitez booster vos capacités… C’est de vous abonner aux courriers hebdomadaires… Le condensé de 5 années de coaching de performance pour des entrepreneurs, artistes et étudiants qui veulent maximiser leurs capacités et vivre sans regret. Renseignez votre adresse email juste en dessous pour ne pas louper le prochain courrier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.