Comment travailler deux fois plus, sans y passer la moindre minute supplémentaire [Concentration]

Comment faire pour mieux se concentrer, arrêter d’être submergé et enfin maîtriser tes journées ?

On verra en particulier :

La distinction essentielle, utilisée tous les jours par les entrepreneurs les plus ambitieux pour être certain d’avancer sur leurs objectifs en prenant du plaisir, sans avoir besoin de règles strictes impossible à tenir et surtout sans terminer son travail à minuit en gâchant sa vie sociale.

(Faire ça va te permettre d’arrêter d’être rongé par la culpabilité dès que ton attention dérive de ton travail, et de ne pas passer 3 heures sur les choses qui doivent prendre 10 min…)

L’exercice négligé qui permet aux passionnés de savoir dans quelle direction aller instinctivement, sans avoir besoin de se demander en permanence s’ils ne feraient pas mieux de faire autre chose.

(C’est ce qui leur évite d’aller dans tous les sens sans résultat et qui les empêchent de rester sur le canapé à ne rien faire, tellement leurs objectifs les tirent…)

Et le meilleur dans tout ça ?

C’est qu’il n’y a pas besoin de passer des heures à regarder des vidéos de motivation ou de se forcer pour y arriver…

Et enfin :

Quels sont les meilleurs moments de la journée pour travailler et comment les exploiter au maximum pour arrêter de subir les coups de barre et en faire plus en moins de temps.

Le pire, c’est que négliger ton horloge biologique mène à la démotivation et te rend allergique à l’effort…

On verra comment ne plus faire cette erreur, même si on n’a pas le choix des horaires auxquels on travaille.

Le problème de la concentration, c’est qu’on sait bien que c’est important, mais on n’y arrive pas. Assailli par les mails, crevé en rentrant le soir et au bord du burnout tellement on a de choses à faire, il nous semble impossible de reprendre les choses en main.

Ce qu’on veut est tout simple : avancer plus vite dans nos projets, passer plus de temps sur ce qui nous plaît, avoir plus de temps pour nous et arrêter de stresser parce qu’on n’a pas réussi à préparer notre boulot avant la veille.

Avec ça, la vie serait quand même vachement plus simple !

Au lieu d’être sans arrêt la tête dans le guidon, on a du temps pour réfléchir. Le travail se fait de manière détendue et rapide parce qu’on sait qu’on est dans les temps. Quand on bosse, on est bien concentré ce qui nous rend 2 fois plus rapide.

Dans nos moments de panique, on cherche désespérément une solution pour tous nos problèmes, un outil miracle qui nous permettrait de tout terminer en un claquement de doigt.

On lit des promesses alléchantes :

  • Comment réussir à se concentrer toute la journée de manière scientifique
  • La méthode en 17 étapes pour toujours être concentré

Et on trouve toujours la même chose, un exemple : la matrice d’eisenhower. Tu sais c’est un tableau avec ce qui est urgent et ce qui est important.

C’est une des pires conneries pour mieux se concentrer. Le problème de cette méthode n’est pas son mécanisme qui n’est pas si mal, mais sa crédibilité… Elle semble tellement bien que tout le monde se dit que ça va être assez !

Alors on oublie de se concentrer sur ce qui compte, on dessine nos 4 cases et on est content…

Sauf que le premier truc que m’a dit ma dernière élève de coaching, presque en arrivant à la première séance : « Je connais le truc avec les cases urgent et important, mais pour moi ça ne marche pas… ».

A bah, je l’ai rassurée tout de suite : ça ne marche pour personne !

Qui peut croire que juste faire un tableau va changer ta vie… Tu ne crois pas qu’il y a d’autres choses à regarder plus en profondeur avant ?

Le vrai problème de la concentration, c’est qu’on n’a qu’un seul mot pour deux notions totalement différentes. Si on les sépare, ça devient 1000 fois plus simple, alors on va commencer par la macro concentration avant de voir ce qu’est la micro concentration et comment l’améliorer.

Pour qu’on parte sur la même base, la macro concentration c’est : choisir de te focaliser sur certains objectifs plutôt que d’autres dans ta vie. Tu veux devenir bon acteur au théâtre donc tu ne disperse pas ton énergie entre le kung fu, la danse, le badminton, le basket et le théâtre, tu donnes tout ton temps au théâtre.

La micro-concentration, c’est ta capacité à travailler sur un projet sans interférence de manière efficace. Au moment ou j’écris cet article, je suis à 100%, je n’ai pas de téléphone qui sonne, je ne cherche pas à répondre à mes mails, je ne pense à rien d’autre que les mots que j’écris.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Faire la sieste : est-ce utile ?

Commençons par la macro-concentration

Comment être tellement focalisé sur un objectif que tu sacrifies tout le reste

Le premier problème quand on veut augmenter sa capacité à donner toute son énergie à un seul projet est le syndrome de l’objet brillant. Dès que tu vois quelque chose d’intéressant, tu as envie d’essayer. Dès qu’il y a une opportunité, tu la saisie… Mais ça t’empêche de pleinement profiter de l’opportunité qui compte le plus pour toi.

Par exemple, je sais que j’adore aider mes élèves en coaching sur la gestion du temps, alors je ne me lance dans aucune autre activité, je n’écris pas de livre, je ne cherche pas à vendre de t-shirts, je ne collabore pas sur d’autres projets avec des blogueurs.

Donc c’est la première chose à laquelle tu dois faire attention avec tes objectifs. Une fois que tu es sur du tien, verrouille le bien et fonce.

Mais justement, comment trouver ce projet, comment savoir à quoi donner ton énergie ?

La première étape est de créer ta vision : où est ce que tu veux être dans 3 mois, un an, 5 ans, 20 ans ? Va dans autant de détails que tu peux ! J’ai plus de 5 pages pour décrire mes visions à différentes échéances écrites en police 11 sans sauter trop de lignes.

Une fois que tu l’auras fait, ça va te donner un pourquoi, une raison d’avancer.

Et tu vas évaluer chaque opportunité avec un seul critère : est-ce que ça me fait avancer vers ma vision ?

Ça va te permettre de faire des choix et d’aller à l’essentiel, le but est d’éliminer le maximum de projets pour ne garder que les meilleurs.

La dernière chose dont je veux te parler avant de voir quelques outils pour augmenter ta macro-concentration est ton niveau d’engagement.

Tes actions sont elles à la hauteur de tes ambitions ? Tu veux passer plus de temps avec ta famille ? Fais-tu vraiment tout pour ? Tu veux devenir millionnaire ? Même question.

Maintenant, les 4 outils qui m’aident le plus à augmenter ma macro-concentration.

  1. Bien sûr, la vision, on vient d’en parler.
  2. Directement lié à celle-ci : le journal. J’ai fait une vidéo complète à ce sujet dont vous trouverez les liens aux endroits habituels. Ecrire un journal tous les soirs permet de se donner du temps à soi, réfléchir à notre direction, évaluer nos actions. C’est vraiment un outil que je recommande à tous, en particulier pour approfondir votre vision régulièrement.
  3. Bien avoir en tête le principe 80/20. 80% des résultats sont obtenus par 20% des actions. On veut donc en faire moins mais mieux et se concentrer sur ce qui apporte le plus à notre vision.
  4. Change ta manière de mesurer ton travail. On ne parle que des heures travaillées alors que c’est une hérésie ! Mesure tes résultats, pas le temps que tu passes. Si tu dois te faire opérer du genou, tu préfères payer le chirurgien à l’heure ou au résultat ?

 Comment avoir l’esprit aiguisé comme un rasoir pour travailler vite et bien ?

On passe maintenant à la concentration au jour le jour, la lucidité qui te permettra ou pas d’être efficace.

Tu connais le bouton pour avoir de la concentration sur demande ?

Non ? Bon, ma solution n’est pas magique à ce point, mais c’est ce qui s’en rapproche le plus ! L’équilibre, c’est ça la solution !

Parce que la concentration est une question d’énergie… Tu le sais bien, ce n’est pas en rentrant d’une journée de 10 heures de travail que tu vas réussir à te concentrer sur quoi que ce soit !

Même si ça prend du temps, le sport, la cuisine saine, les amis et prendre du temps pour toi sont des clés essentielles pour mieux te concentrer !

L’autre point est bien sûr de couper les distractions. As-tu vraiment besoin d’avoir toutes les notifications allumées, prêtes à bondir pour prendre ton temps ? Et pareil avec le multitâche, travailler en regardant une série, ça ne marche pas…

Le point suivant est super important, on passe toujours pas mal de temps dessus en coaching. C’est ce qui va te permettre de travailler sur la durée sans perdre de vue tes objectifs et là où tu veux aller. C’est de connecter ta vision et ton pourquoi au présent. Comme ça, tu sais que chaque petit pas que tu fais contribue à la grande randonnée de ton projet. Je ne vais pas tout expliquer parce qu’il y a déjà une vidéo entière à ce sujet qui donne toute la méthode.

Avant de parler des moments de la journée les plus propices pour ton travail, je vais te donner quelques outils pour augmenter ta micro-concentration :

Les outils pour augmenter ta micro-concentration

La méthode trombone.

Tu sais, ce petit objet en métal qui permet que ce ne soit pas un champ de bataille sur ton bureau. Son rôle ? Regrouper les feuilles pour qu’on puisse les traiter plus vite.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Faut-il moins dormir ?

C’est exactement le même rôle pour la méthode trombone : tu dois regrouper les petites tâches qui se ressemblent pour toutes les faire successivement et ne pas être préoccupé toute la journée voire détournée de ton travail. C’est le cas avec les mails. Si tu es sans arrêt en train de faire attention aux notifications de tes mails et que tu coupes ton travail pour répondre instantanément, tu casse ta productivité. Des études ont montré qu’une fois ton attention portée sur autre chose, ton cerveau mettait jusqu’à plusieurs minutes pour se remettre à fond dans ta tâche principale. Alors si tu souhaites répondre à tes mails rapidement, ouvre-les une fois par heure et répond à tout le monde, mais par pitié, éteint ces foutues notifications.

Les pauses

Si tu es à fond comme moi, tu sais à quel point il est difficile de faire une pause. On n’a jamais envie de s’arrêter, on pense toujours pouvoir faire plus… Mais ça nous fait oublier que l’équilibre est ce qu’il y a de plus important et qu’une fois assis pendant 4 heures sur la même tâche, on est beaucoup moins efficace…

Essaye de faire une petite pause toutes les heures. Pas besoin d’être plus de 10 min, mais profites en pour aller te dégourdir les jambes, boire un coup et sortir le nez par la fenêtre.

Le journal

J’en parle tout le temps en ce moment parce que c’est vraiment un outil fantastique. Chaque soir, avant de te coucher, note ce qu’il s’est passé dans ta journée, comment tu te sens et ce qui te trotte dans la tête sur le moment…

Pas besoin de faire un roman, pas besoin de se prendre la tête, si tu n’as pas d’inspiration, deux lignes suffisent ! Pour aller plus loin avec le journal et d’autres outils pour mieux te concentrer, tu peux t’abonner à mes mails quotidiens qui te donnent de l’inspiration et des méthodes à tester tous les jours pour devenir efficace !

Contrôle ton smartphone

C’est l’outil le plus fantastique et on arrive à le transformer en élixir anti-concentration. Là, c’est simplement une question de self control et d’habitudes intelligentes ou pas. J’ai longtemps été complètement addict au téléphone, j’ai passé des heures sur les réseaux sociaux sans but.

Pour sortir de ça, il n’y a pas 36 solutions, il faut prendre le taureau par les cornes. Je te mets le lien de ma vidéo qui t’explique pas à pas comment te séparer de ton téléphone en douceur pour faire un bond en efficacité.

Maintenant, comme promis, quels sont les meilleurs horaires pour travailler ?

Ça dépend de 2 choses :

  • Quel type de travail tu veux réaliser
  • Comment est réglée ton horloge interne

Dans son livre « When », Daniel Pink nous propose ce schéma pour avoir une idée approximative de notre fonctionnement :

Le calcul que tu dois faire est simple : Quel est le milieu entre ton heure de couché et ton heure de réveil quand tu n’es pas contraint donc le weekend ou pendant les vacances. Une fois que tu as trouvé ce point, tu peux te référer au graph ci-dessus pour savoir de quel type tu es. Sur le graphique, ce sont des noms d’oiseaux… Ce qui n’est très inspirant en français. Donc on dira que tu es « lève tôt », « moyen » ou « lève tard ». Perso je suis moyen, comme la majorité de la population.

Je t’invite à faire le calcul rapidement pour pouvoir profiter pleinement de la suite de la vidéo.

Une fois que tu connais ton type, il faut savoir quel est le moment le plus propice pour toi en fonction de l’activité que tu souhaites avoir :

La première tâche du tableau est la tâche analytique, c’est par exemple résoudre un problème de maths. En fonction de ton type, tu ne seras pas au meilleur de ta performance au meilleur moment. Par exemple, je dois faire des exercices de maths tôt le matin jusqu’en milieu de matinée pour avoir la meilleure performance.

La deuxième tâche « insight task » est un type de tâche qui nécessite un raisonnement particulier et une capacité à s’extraire du problème de base pour trouver la réponse. Un raisonnement séquentiel comme un problème de maths ne permet pas de résoudre ces problèmes.

Pour avoir ce genre de créativité, il faut qu’on ne soit pas au top de notre vigilance. Les filtres de notre cerveau s’abaissent pour nous permettre d’avoir un éclair de génie.

Les deux dernière lignes du tableau concernent « faire une bonne impression » et « prendre des décisions ».

Et si tu n’as pas le choix de tes horaires, c’est tout simple :

  1. Le Weekend, tu décides
  2. Dans la semaine, tu sais s’il est mieux pour toi de travailler tard le soir ou de te réveiller plus tôt, en fonction de ton type et des tâches que tu souhaites réaliser !

Voilà, tu as maintenant plein d’outils pour mieux te concentrer. Pour aller plus loin, inscris toi pour recevoir mes mails quotidiens !

L’action est la clé !

BYE

1 réflexion sur “Comment travailler deux fois plus, sans y passer la moindre minute supplémentaire [Concentration]”

  1. Hello,
    Encore un super article avec pleins de conseils judicieux !
    Par contre, pour moi, la matrice d’Eseinhower fonctionne bien car elle me permet de dégager la tâche la plus importante de la journée, celle sur laquelle je dois me concentrer et effectuer absolument pour avancer sur mon travail !
    Je suis, en revanche, complètement Ok avec toi sur la vision de ses objectifs et être focus dessus pour avancer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *