Comment déstresser ?

Comment déstresser ?

Avertissement de départ : l’article qui suit est une transcription du podcast que vous pouvez écouter en appuyant sur le bonton “play” ci-dessus !

Salut les optimisateurs astucieux, ici Lucien Roy du blog riche de temps, et bienvenue dans cet épisode du défi un podcast par jour pendant 30 jours, sauf le dimanche parce que je vous fais une vidéo du défi de la semaine.

Donc, il y a des gens qui adorent travailler sous pression.

Mais moi, c’est pas du tout mon cas ! Je trouve qu’on ne gagne pas en efficacité. Je trouve qu’on perd de l’énergie quand on travaille sous pression et du coup, aujourd’hui,

On va voir comment déstresser.

J’aime travailler en étant posé, en prenant mon temps et en sachant que j’ai de l’avance. Et ça pour ne pas stresser, c’est vraiment essentiel !

Optimiser son temps, c’est quelque chose qui permet de toujours avoir un petit peu de temps supplémentaire pour gérer les imprévus.

Donc comment déstresser ?

Il y a deux manières de faire, soit on fait un travail de fond, soit on fait un travail ponctuel face à chaque situation. On peut évidemment allier les deux ce qui est encore plus puissant.

Et je trouve que le travail de fond est quand même plus efficace donc on va commencer par parler de ça. Et puis ensuite, on parlera des exercices ponctuels à mettre en place face à des situations.

Travail de fond

Donc la première chose à faire quand on veut déstresser, c’est de s’entraîner à être dans la situation qui nous stresse.

Par exemple, en classe préparatoire, on a des colles. Ce sont des sortes de dissertations à l’oral. On est en face du prof et du coup, au début c’est stressant ! On a la pression avec le prof qui nous regarde il n’y a que nous ! C’est assez difficile, mais au final, ça finit par devenir une routine et ce n’est plus du tout stressant.

C’est donc la routine qui permet aux colles d’être de moins en moins stressantes.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Verrouiller la réussite [podcast]

Donc mettez-vous vous aussi dans une routine pour ce qui vous stresse et ça peut vous permettra de déstresser.

Il y a un deuxième moyen de fond pour déstresser. C’est mon moyen préféré pour travailler sur le fond de du stress. C’est la sophrologie !

Bon au début je n’y croyais pas trop et puis j’ai eu une opération chirurgicale. Et ça m’angoissait vraiment beaucoup. Je suis donc allé voir une sophrologue pour faire un travail de fond. C’était super et ça m’a permis d’être relax et calme pendant l’opération.

Il y a de nombreux outils, de nombreuses astuces qui m’on été donnés par la sophrologue. Je ne vais pas vous faire un cours de sophrologie aujourd’hui, déjà, je ne suis pas professionnel, et puis en plus, je ne sais pas exactement pourquoi ces outils fonctionnent ou pas. Je sais simplement qu’ils marchent parce que la sophrologue me les a donnés, que je les aient appliqués et que ça a marché.

Mais je vais quand même vous en donner un parce que je le trouve excellent !

C’est l’endroit ressource.

C’est un endroit dans lequel on se sent bien. C’est un endroit qu’on va visualiser dans le plus de détails possibles. Il peut être imaginaire, il peut être réel, peu importe. Avec un entraînement régulier, on va voir de plus en plus de détails et on va pouvoir se replonger dans cet endroit pour réduire le stress au moment où on va être stressé. C’est extrêmement bénéfique, j’ai adoré cet exercice.

Vous pouvez vous aussi le tester ! Par contre évidemment, il faut s’entraîner un petit peu puisqu’on ne peut pas en tirer tous les bénéfices sans entrainement.

Et la dernière chose que j’ai pour déstresser, toujours sur le long terme, c’est de

Donner moins d’importance aux choses.

A l’école, on nous apprend à être stressé parce qu’on a des notes. Elles nous donnent l’impression de jouer notre vie à chaque fois. Et ça, c’est se mettre une pression inutile.

Il faut prendre un peu de recul.

Que va-t-il se passer si j’ai 5 sur 20 par exemple à l’échelle de toute ma vie ?

Il ne va strictement rien se passer !

Ce n’est pas ça qui va changer mon existence, ce n’est pas un seul un seul événement comme ça qui va tout ruiner.

Bon alors après évidemment, il ne faut pas faire de ça une excuse pour ne jamais faire d’effort. Puisque si vous n’en faites jamais, évidemment, ça va changer votre vie pour le pire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Défis–> ACTION

Donc maintenant qu’on a vu un peu ces astuces de long terme, on va voir comment faire face aux situations si on n’est pas préparé !

L’idéal est même de lier ces petites astuces que je vais vous donner avec les trois grands principes de long terme dont on a parlé juste avant.

Voyons tout de suite ce 4 astuces :

Ecouter de la musique

C’est très relaxant. Vous choisissez celle que vous préférez et ça vous plonge un peu dans un autre monde. C’est un petit peu comme l’endroit ressource que j’ai évoqué dans la première partie. C’est la même idée

Discuter avec une personne bienveillante

Pour parler de nos problèmes, évidemment, il faut qu’elles soient prêtes à nous écouter. Donc ça, ce sont vos meilleurs amis ou votre famille. Elle peut également vous donner des solutions, c’est très bien !

Aller aux toilettes.

Quand on est tendu ça détend beaucoup. Le tout est de s’éclipser discrètement…

Faire du sport

J’ai ce souvenir assez rigolo de mon oral de bac où j’étais en retard et je ne savais pas où c’était. Du coup, j’avais beaucoup couru pour me rendre à l’oral et je n’étais vraiment pas stressé, j’étais un peu comme vidé de mon énergie.

Du coup n’hésitez pas à faire un petit peu de sport, ça peut vous permettre d’être moins stressé.

Bon, je pourrais encore parler longtemps de ces astuces pour ne pas être stressé. De toute façon, il y en a des centaines.

Mais là je vous ai vraiment parlé de celle que je préfère, de celles que j’applique au quotidien. Je vais donc m’arrêter là !

En attendant le podcast de demain, remplissez un des formulaires du blog pour recevoir les fiches pratiques des bonnes habitudes pour gagner du temps et avoir toujours un coup d’avance pour gérer les imprévus !

À demain !

BYE

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *