Comment donner du temps à ce qui compte… En travaillant plus

Tu n’es pas le seul à l’avoir remarqué, ça fait un moment que je n’ai pas sorti de vidéo…

Tout juste un mois.

La vérité, c’est que j’ai un mal fou à faire la prochaine vidéo.

Pourtant, en un mois, j’aurai largement eu le temps…

La preuve, j’ai l’habitude d’en sortir une par semaine et j’ai même testé une par jour pendant quelques semaines.

Et alors que j’ai le temps, elle est à peine préparée.

Je sais de quoi je vais parler, j’ai une idée du titre, mais c’est tout.

Ce projet n’avance pas à cause de l’effet Zeigarnik.

Un nom barbare pour dire que plus on a le temps, plus on prend du temps.

Alors que j’aurais pu écrire et tourner une vidéo en 24 heures, je vais mettre un mois et une semaine à le faire (et elle ne sera pas 37 fois meilleure pour autant).

C’est tout l’intérêt des deadlines.

Elles nous obligent à nous y mettre et nous rendent efficace par la contrainte.

C’était le problème d’un de mes élèves de coaching il y a quelques temps.

Impossible de prendre de l’avance.

Même si on lui donnait du boulot un an en avance, il ne le faisait que la veille.

Et je le comprends tout à fait : mettre en place des deadlines artificielles ne fonctionne pas.

Je suis certain que tu as déjà testé.

Mais la pression artificielle est aussi efficace qu’une canne de pêche au canard pour attraper un requin…

Si le seul enjeu de ne pas travailler est un sentiment de culpabilité vite oublié, quel intérêt ?

Il faut donc trouver une autre méthode : que dirais tu de :

  • Fixer une limite pour terminer ton travail en avance sans avoir la tentation de la dépasser
  • Être sur d’avoir du temps pour ce qui compte une fois ton travail terminé
  • Arrêter de te fixer des fausses deadlines qui ne marchent jamais
  • Pouvoir travailler aussi vite que si tu étais sous pression (voire plus) pour pouvoir faire ce que tu veux
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Se tromper de chemin pendant 26 ans et le regretter… amèrement

Il existe une méthode simple pour faire tout cela.

Simple parce que c’est un principe fondamental de l’efficacité. Ce n’est pas une méthodes élaborée en 10 étapes basée sur du vent.

Mais pas facile à mettre en place parce qu’il faut être un peu malin pour bien le faire et en tirer le maximum. Je sais d’avance que tout le monde n’arrivera pas à la faire fonctionner.

Tu dois planifier du plaisir en lien avec ton pourquoi.

Si tu regardes bien, le plaisir est l’un des aimants les plus puissants pour passer à l’action.

On regarde des films pour le plaisir.

On fait la fête pour le plaisir.

On apprend pour le plaisir.

On part en vacances pour le plaisir.

L’autre chose qu’on fait pour le plaisir : notre passion.

La seule manière de créer un enjeu suffisamment important pour que tu respectes ta deadline est de prévoir une action qui te fera plaisir. Mais pas un simple plaisir tout bête, elle doit aussi te faire avancer vers tes plus grands objectifs.

C’est le genre d’actions pour lesquelles tu ne prends pas de temps d’habitude parce que tu as encore du travail.

C’est une méthode que je connais bien parce que je l’utilise toutes les semaines depuis presque 1 an.

Je ne travaille pas mes cours du Weekend pour me consacrer au blog et au copywriting (mes deux passions).

Autant dire qu’il faut une sacrée motivation pour prendre deux jours d’avance par semaine !

Une fois que tu auras trouvé cette activité qui te tracte pour prendre de l’avance, ne la lâche pas, utilise la à fond pour aller plus vite et te faire plaisir.


Dernière chose : je sais que très peu de gens agiront suite à ce mail parce qu’il demande du travail, de la patience et de la détermination.

Si tu fais partie des 3 personnes (littéralement) qui vont faire quelque chose de ces conseils, réponds à ce mail en me disant quelle est la passion que tu vas utiliser pour te tracter et prendre de l’avance !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Pourquoi je gagne trop de temps

L’action est la clé !

Lucien Roy

Pour recevoir des mails de ce type tous les jours dans ta boite de réception : clique ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *