comment se faire des amis

Comment se faire des amis ? [Dale Carnegie] (5/26)

Salut ici Lucien Roy pour le blog riche-de-temps.fr !

Mon défi de la semaine vient du livre Comment se faire des amis de Dale Carnegie. Les humains aiment le négatif alors commençons par ça !


Le titre est nul

La couverture est nulle. On voit clairement que celui qui l’a choisi n’a pas lu le livre.

Par contre désolé, j’ai déjà terminé avec le négatif, il ne reste plus que des trucs géniaux !

Le livre s’axe autour des relations humaines. Comment se faire des amis est un peu réducteur. Les conseils évoqués ici sont plus larges. Ils permettent d’améliorer nos relations sociales que ce soit en amitié, en amour ou en business. J’ai adoré la tonne d’exemple donnés dans ce livre. Chaque chapitre énonce un principe puis l’illustre par des grands hommes. On retrouve beaucoup d’américains assez anciens comme Lincoln. (Il faut savoir que le livre a été écrit en 1936).

Vous avez surement déjà entendu parler de ce livre. Ce n’est pas étonnant car il est traduit en 37 langues et a été vendu à plus de 40 millions d’exemplaires. Oui, millions.

La légende raconte qu’il est également à l’origine de la fortune de Warren Buffet. Ce n’est quand même pas rien puis ce que le milliardaire est en ce moment même le 3ème homme le plus riche du monde.

Le livre fait 250 pages et détail 30 principes pour améliorer ses relations. Je ne vais pas m’étendre sur chacun d’entre eux bien qu’ils soient tous très intéressants. À ce propos, restez jusqu’à la fin, j’ai un petit défi à vous proposer !

Comme d’habitude, je vais commencer par présenter un peu du contenu et de la théorie du livre (tout en le ponctuant quand même d’anecdotes). Avant de passer à mon expérience.

Principe numéro 1 : Ne critiquez pas, ne condamnez pas, ne vous plaignez pas.

Les gens aiment se sentir importants et appréciés. Le point capital est donc de ne pas égratigner leur ego. Il ne faut donc critiquer personne, c’est très mal vu.

Le deuxième enseignement de ce premier principe est que les gens aiment se plaindre. Ils aiment partager leurs problèmes. Observez votre entourage, vos collègues, votre famille, vos amis. Tout le monde se plaint tout le temps. Et surement même vous ! Prenons l’exemple de mon job d’été :

J’arrive en salle de pause, il y a quelques personnes, il est 10h01, la plupart de ceux qui sont là ont commencé à 6h00. Deux personnes discutent : “Ohlala, il abuse vraiment, il ne fait pas son job et du coup c’est moi qui doit tout faire.” L’autre répond : “Moi c’est les clients, ils font n’importe quoi, dès qu’ils cherchent des articles, ils dérangent tout le rayon.”

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Idriss Aberkane Libérez votre cerveau

Quand j’entends ça, je contourne le groupe pour aller voir une autre personne assise au fond de la salle. Je l’aime bien, il est souriant, blagueur et ne se plaint pas sans arrêt de tout.

Je n’en veux à personne de se plaindre, c’est dans notre nature, on a tous nos difficultés. Mais c’est simplement désagréable. En plus quand on se plaint, on n’écoute pas les autres, c’est un dialogue de sourd sans fin. Chacun raconte ses problèmes à l’autre qui s’en fou et vice versa.

En violant ce premier principe, on va aussi exactement à l’encontre du principe numéro 15 : Laisser parler l’autre à son aise. La personne se sent ainsi importante. Mais ça ne suffit pas, il faut aussi respecter le principe 4 qui est de s’intéresser aux autres. Posez des questions, approfondissez ce qu’on vous dit. Si vous êtes mauvais en conversation, c’est fatal. Vous pouvez discuter pendant deux heures en ne parlant que 20 minutes en tout. Il suffit de relancer votre interlocuteur. On adore parler de nous même.

La théorie c’est bien, on se sent intelligent, mais passons à la pratique.

Mon programme de l’été se prête bien à ce défi. En effet, je travaille en tant que vendeur dans une grande enseigne de bricolage. Je vois donc beaucoup, beaucoup de monde chaque jour, entre les collègues et les clients. J’ai donc appliqué le maximum de conseils de ce livre avec eux.

Je ne souhaite pas faire une vidéo de deux heures, je vais donc me concentrer sur mes meilleures expériences.

Je vous ai dit qu’il fallait s’intéresser aux autres. C’est magique. Attention, ce n’est pas forcément facile car il faut éviter de parler de nous.

Mais une fois qu’on a laissé l’autre déballé tout son sac, il s’intéresse souvent à nous en retour. Est-ce de l’hypocrisie ?

Je ne crois pas. Je pense plutôt que l’autre nous apprécie vraiment une fois qu’on l’a écouté. On se différencie des autres qui ne font que parler d’eux même en permanence. Par exemple, j’ai appris qu’une de mes collègues voulait devenir décoratrice d’intérieur. C’est son rêve, elle veut monter son activité. La raison pour laquelle elle travaille ici c’est qu’elle avait besoin d’un emploi stable pour que la banque lui accorde un prêt immobilier.

Je sais aussi que la fille de ma chef utilise peu sa tablette. Elle préfère les Playmobil. C’est rare pour les jeunes de son âge et selon sa maman, c’est une des raisons pour laquelle elle est brillante à l’école.

Un autre de mes collègues est passionné d’astronomie. Il observe le ciel dès que la météo le permet à l’aide de son télescope. Vous auriez du l’entendre parler des étoiles. Il est tellement passionné qu’il a réussi à me rendre curieux sur le cosmos. Habituellement je préfère comprendre le fonctionnement des Hommes plutôt que celui de l’univers.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   4 conseils du Petit Prince (18/26)

Vous voyez, simplement en écoutant, on tisse des liens beaucoup plus authentiques avec les personnes qui nous entourent. Et c’est fascinant de voir tout ce que les gens ont à dire quand on les écoute sincèrement.

Ça me rappelle une citation du livre Père riche père pauvre de Robert Kiyosaki.

« Il est plus important d’écouter que de parler. Si cela était inexacte, Dieu ne nous aurait pas donné 2 oreilles et une seule bouche. »

Tout est dit, passons à la suite

 

Ayez le sourire ! J’ai l’impression de le dire dans chaque vidéo ! Faites-le, forcez-vous s’il le faut. Les bénéfices sont immédiats. Consultez mes précédentes vidéos à ce sujet.

Le nom d’une personne revêt pour elle d’une importance fondamentale.

Selon ce principe, j’ai tenté de retenir les prénoms d’un maximum de mes collègues ! Et immanquablement, un « bonjour Christophe » éveille le sourire. Bien plus que le « salut ça va » habituel.

Bon, vous allez me dire que je ne vous dévoile pas beaucoup de ces 30 principes. Je suis d’accord avec vous. En plus, je trouve ce livre tellement génial que j’aimerai tout appliquer dans ma vie.

Vais-je me lamenter en disant que de toute façon, 30 principes, c’est trop et que je n’y arriverai jamais ? Vous vous doutez bien que non !

En plus on entend souvent que les compétences humaines font plus de différence dans une carrière que les diplômes.

J’en suis convaincu. Alors vous l’avez peut-être senti venir suite à la vidéo de la semaine dernière.

Je vous et me lance un nouveau défi.

Sur le modèle de l’intégration de Zen To Done dans ma vie, je vais appliquer chaque mois 3 nouveaux principes de ce livre. On va le faire dans l’ordre pour plus de simplicité. Je ne ferai pas de vidéo YouTube chaque mois pour vous parler de mon avancement. Par contre, je vous le dévoilerai chaque semaine sur Instagram. Si vous n’avez pas Instagram, je partage également mes publications sur Facebook et Twitter 😉

Donnez-moi un commentaire, ça fait chaud au cœur !

Je vous dis donc à la semaine prochaine sur le blog et à demain sur Instagram !

BYE !

La semaine dernière, j’ai testé Zen to Done, une méthode qui va révolutionner notre productivité !

Consultez les avis de comment se faire des amis sur Amazon.

3 réflexions sur “Comment se faire des amis ? [Dale Carnegie] (5/26)”

  1. Salut Lucien ! Superbe idée de ne pas balancez tous les principes d’un coup, parce que sinon on oublierais tout, j’ai lu ce livre et je l’adore ! Je vais suivre avec plaisir ton avancez dans ce défi. 😉
    Baptiste

    1. Merci Baptiste ! Je cherche à évoluer au maximum et copier coller des listes de principes ne semble pas la manière la plus adaptée de le faire 🙂 En plus quelle utilité pour vous, il suffit d’acheter le livre pour ce type de contenu 🙂

  2. Ping : Comment se faire des amis de Dale Carnegie - Les defis des filles zen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *