Comment se faire des amis [5 perles]

Comment se faire des amis [5 perles]

Avez-vous envie d’améliorer vos relations avec les autres ? On voit tout suite les principes de comment se faire ses amis qui m’ont le plus marqué après 4 mois d’application quotidienne. S’améliorer dans les relations sociales, ce n’est pas facile, mais en suivant les conseils de Dale Carnegie, tout devient plus clair.

Mais avant toute chose, si gagner du temps simplement et durablement vous intéresse, abonnez vous pour ne rien manquer de ce qui va suivre.

Comme je l’ai dit, ça fait 4 mois que je me concentre chaque jour pour appliquer les conseils que Dale Carnegie donne dans comment se faire des amis.

Suite à cette expérience, je vais vous donner les 5 principes les lus essentiels qui marchent le mieux.

Ne vous plaignez pas

Se plaindre à deux inconvénients :

– Ça nous met dans un état d’esprit négatif de victime. On s’apitoie sur notre sort.

– C’est désagréable pour les autres qui sont en votre compagnie. Les gens négatifs qui râlent tout le temps, c’est affreux.

Donc comment faire pour moins se plaindre ?

– Se concentrer sur les solutions. Quand un événement est là, on ne peut pas revenir dans le temps pour l’annuler. Ce sur quoi on a le contrôle, c’est notre comportement. On choisit de râler ou pas, d’agir ou pas.

– Avoir une passion. C’est une simple remarque personnelle, mais je trouve que les gens qui ont une passion se plaignent moins que les autres. Surement parce qu’ils sont plus épanouis, mais je n’en sais rien, c’est un simple constat personnel.

Prenez des initiatives

Il y a une différence entre les gens qui proposent et ceux qui demandent en permanence. Pour la même action, voyons cet exemple :

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Méditation Christophe André (21/26)

– Quand est ce qu’on peut manger ensemble ?

– Je te propose qu’on mange ensemble à telle et telle date.

Ça rejoint l’idée de se concentrer sur les solutions dont j’ai parlé juste avant. Faire preuve d’initiative est vraiment important pour être une personne intéressante.

Donc mieux vaut proposer plutôt que poser des questions.

Changer de point de vue

Je ne vois pas un domaine dans lequel c’est négatif. Je me demande si ce n’est pas le meilleur des principes de comment se faire des amis.

Se mettre à la place des autres, c’est éprouver de l’empathie, essayer de les comprendre, s’intéresser à eux. Et se sentir important est l’un des premiers besoins de chacun dans la société alors ça a plusieurs avantages.

1- Être bien vu par les autres

2- Eviter les conflits. Bien souvent, se mettre à la place des autres permet de jouer intelligemment. Ça, c’est le point suivant.

Eviter les controverses

Dans notre journée, il y a un tas de situations qui suivant leur interprétation mènent à un conflit ou pas.

Un passant vous bouscule

Une voiture ne vous laisse pas passer

Votre colis arrive en retard

Et encore, ces situations, c’est dans la vie réelle. Et aujourd’hui avec les réseaux sociaux, on peut vraiment avoir des conflits à la pelle chaque jour. Je pense qu’il y a deux raisons à cela :

– On a du mal à se mettre à la place des autres sur internet. On ne les voit pas, ils ont souvent un pseudo. Ça coupe un peu l’empathie.

– Les gens se permettent des choses sur internet qu’ils ne feraient jamais en vrai.

Sur Facebook la semaine dernière, j’ai partagé un de mes article à une personne qui souhaitait gagner du temps. Les groupes Facebook n’aiment pas trop la publicité alors quelqu’un me fait une remarque.

Ma première formulation était « je connais le règlement, j’estime que si j’apporte des réponses pertinentes, je peux mettre un lien vers mes articles. »

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment devenir un pro de l'organisation (15/26)

En le relisant, je n’étais pas très satisfait alors je l’ai reformulé. « Je comprends ta remarque et j’essaye de ne parler de mon blog que quand c’est vraiment lié au sujet »

Cette deuxième formulation est vraiment beaucoup plus adaptée pour éviter un conflit.

Alors retenez ceci. Mettez vous à la place des autres pour communiquer plus intelligemment 🙂

Ayez le sourire !

C’est essentiel. Nos émotions jouent sur nos expressions, mais l’inverse est vrai aussi. Sourire rend pus heureux. C’est ce qu’explique Daniel Kahneman dans son livre Système 1 Système 2. Le lien est dans la description.

Et si vous n’avez jamais essayez, forcez-vous à sourire jusqu’à ressentir de la joie. Ça ne me prend jamais plus de 5 secondes !

Pour réussir à transformer ces conseils en habitudes, cliquez sur le premier lien de la description.

On se retrouve très vite !

BYE

Partager l'article :
  • 1
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *