Je veux rester un égoïste de niveau 1

Hier, un peu sur un coup de tête, j’ai supprimé l’application instagram.

J’ai aussi arrêté quelques projets en cours pour ce blog.

Bref, un chamboulement.

 

Tout ça est parti d’une réflexion.

Depuis quelques jours, je commençais à aller sur instagram machinalement pour consulter les “likes” et les commentaires de mes posts.

J’ai fait une liste d’articles qui allaient vous plaire.

J’ai trouvé des défis qui allaient marcher sur Youtube.

 

Hier, j’ai fait un pas en arrière.

“Pourquoi je fais tout ça ?”

Et la réponse “pour aider les lecteurs à devenir efficace” ne tient pas.

Personne ne travaille 20 heures par semaine par pure générosité.

 

Je me suis alors penché sur mes “vraies” raisons.

Celles qui m’ont poussées à commencer le blog et celles qui me permettent de continuer.

Par vraies raisons, j’entends “raisons égoïstes” : que m’apporte le blog ?

Et j’ai découvert que depuis quelques semaines, j’étais passé du niveau 1 de l’égoïsme au niveau 2.

 

Au départ, j’ai commencé ma quête d’efficacité seul.

Elle était là pour me permettre d’apprendre et de me développer sur de nombreux plans.

Ensuite, j’ai commencé le blog pour garder ma motivation et encore une fois pour apprendre.

Apprendre à écrire.

Apprendre à faire des vidéos.

Apprendre à présenter mes idées.

Apprendre à discuter avec des inconnus.

Apprendre à entraîner les autres à passer à l’action.

Je n’ai jamais écrit un seul article par “charité” (encore que la charité a bien souvent des fondements égoïstes).

 

Ces dernière semaines, si vous m’aviez demandé pourquoi j’écris un blog, je vous aurait répondu : “pour aider les lecteurs à devenir efficace”.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Les vertus de l'ennui pour gagner bien plus que du temps

Et j’en aurait été convaincu.

La preuve : j’écris sur les sujets qui intéressent le plus.

Je me démène sur instagram et facebook.

Je synthétise des connaissances spécialement pour vous.

 

J’étais arrivé au niveau 2 de l’égoïsme.

Faire ce qui plaît aux autres (et donc pas forcement à moi) pour augmenter mon succès visible.

Je parle bien sur du nombre d’abonnés, de “j’aime” etc.

 

J’avais un projet d’article sur la confiance en soi.

Il est arrêté parce que le thème ne m’intéresse pas assez.

Je n’ai jamais eu ce problème alors je ne ressens pas le besoin d’en apprendre à ce sujet.

 

La conclusion de tout ça est que je reviens à l’égoïsme de niveau 1.

Je sélectionne les projets qui m’intéresse.

Je continue dans mon but initial : apprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *