Expérience : Couper internet pour mieux travailler

10h21 : C’est dimanche, je suis à mon bureau, devant mon ordinateur, pas d’internet, j’ai décidé de faire un test.

On a déjà beaucoup parlé de distractions et des avantages liés à leur suppression. C’est en particulier le livre Deepwork qui aborde ce problème. Je suis au travail depuis une heure et je me rends compte de la difficulté de ce défi.

Ah oui, laissez moi vous expliquer le test en cours : ne pas allumer ma connexion internet avant d’avoir travaillé 4 heures sur mes tâches les plus importantes.

10h58 : alors que je n’avais pas envie de m’y mettre, je suis étonné par mon efficacité. Déjà deux articles écrits. Par contre, j’en ai un peu marre et commence à avoir faim.

On est lundi, j’avais laissé cet article « en plan » pour poursuivre mes réflexions de l’après-midi. Résultat, je reconduirai l’expérience.

Soyez un sceptique positif. Quand vous avez un doute, action est parfois mieux à même de vous aider que réflexion.

2 réflexions sur “Expérience : Couper internet pour mieux travailler”

  1. Bonjour Lucien,
    Je ne sais pas si tu te souviens de moi, on s’est rencontré à Blogueur Pro😉, je t’ai fait une véritable interview tellement je t’ai posé de questions !!! Dommage, il manquait le micro, erreur de débutante !
    Je suis entièrement d’accord avec toi par rapport à internet, mais aussi au fait de commencer une tâche sans en avoir envie, et d’être surpris de s’être pris au jeu.
    J’ai également fait l’essai plusieurs fois, le plus dur est d’accepter de faire quelque chose dont on n’a pas envie, les 2 secondes de passage à l’acte😊.
    Par contre, pour internet, c’est beaucoup plus dur ! Une fois ça va, mais régulièrement… C’est tellement difficile car il y a tant de fonction utile quand on travaille…
    Mais, je suis comme toi, je fais des tests !
    Bravo à toi pour ton blog et ta chaîne, je vois que tu avances bien😁.
    Quant à moi, j’ai mis un coup de boost, par rapport à octobre, mais ça démarre doucement.
    C’est pas grave, je suis à fond😜.
    Bises à Toi
    Sophie Les P’tits Bonheurs d’Entreprendre

    1. Hello Sophie,
      Merci pour ton message et bravo d’être dans l’expérience permanente. C’est comme ça qu’on progresse le plus je pense 😉
      Dans le blog, la régularité compte bien plus que la vitesse de départ. Si tu es en contact avec d’autres blogueurs, tu pourras constater l’hécatombe alors continue dans cette démarche de tortue plutôt que de lièvre.

      J’espère que nous aurons l’occasion de nous recroiser 😉

      Lucien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *