Gère tes mails comme Don Corleone

Qu’est ce qu’un parrain de la drogue qui n’avait pas internet peut t’apprendre sur la gestion de tes mails ?

Ce qui fait la force de Vito Corleone est son calme. Il prend son temps et est posé, même face aux affronts ou déclarations de guerre de ses rivaux.

Il est en position de force parce que le temps qu’il prend pour réfléchir ou ignorer les requêtes laisse les autres en haleine.

S’il juge qu’il n’a pas besoin de répondre, il ne s’embête pas avec la politesse.

Tu dois avoir exactement cette attitude avec tes mails :

1- Ne pas en devenir esclave. Je sais à quel point c’est difficile… On a envie de les regarder toutes les deux minutes. Mais qu’est-ce qui justifie une telle agitation ? Est-ce que mettre une heure ou deux à répondre est si grave ?

2- Qui mérite ta réponse ? Je ne sais pas depuis quand la réponse est obligatoire quand on t’envoie un mail (en particulier de la part de quelqu’un que tu ne connais pas…). Si c’est important, ils insisteront.

Je reçois toutes les semaines des requêtes plus ou moins sérieuses de blogueurs en herbe ou de gros sites pour qu’on travaille ensemble. À partir du moment où ces personnes ont lu 2 titres d’articles et copié-collé un mail qu’ils ont envoyé 100 fois, ai-je le devoir de leur donner mon attention ? Je ne crois pas.

Attention, temps et énergie sont des monnaies invisibles que tout le monde te réclame. Pour faire ce qui compte et être fier de ton travail, à toi de bien les dépenser.

Si tu veux qu’on voie ça ensemble en coaching, c’est par ici.

L’action est la clé !

Lucien Roy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *