La bonne motivation

On me parle souvent de motivation. Notamment Emma dans son dernier mail qui me demande comment avoir la motivation pour travailler et ne plus procrastiner.

La réponse que tout le monde voudrait est la réponse « bon élève ». C’est-à-dire des techniques qui permettent d’améliorer notre attention encore un petit peu. Le souci, c’est que si vous posez ces questions, vous êtes certainement un mauvais élève.

Je ne me lève pas chaque matin en me demandant comment je vais faire pour « avoir la motivation » de faire avancer le blog. Je sais que le blog contribue à mes projets futurs, donc je ne me pose même plus la question.

C’est tout de suite plus problématique quand l’activité n’est ni passionnante, ni connectée à un « pourquoi ». Utilisez alors la méthode mauvais élève. Ce qui vous attire est l’école buissonnière alors créez en une pour vous.

Si votre projet central n’est pas excitant, créez en un autre qui vous passionne. Vous commencerez à avoir de vrais raisonnements d’efficacité. Ce ne sera plus « comment travailler plus ? », mais « comment travailler plus efficacement pour avoir du temps pour ma passion ? ».

L’efficacité n’est pas « plus », c’est « moins mais mieux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *