La frustration de ne pas pouvoir faire plus

“Je n’arrive pas à tout faire…”

Cette phrase est sur toutes les lèvres… Mais elle a tellement peu de sens que j’ai arrêté de l’écouter…

Parce que nos notions du temps sont tellement différentes d’une personne à l’autre qu’il faudrait bien plus creuser pour avoir une information intéressante.

Commençons par le temps de travail… Qu’est-ce qui est beaucoup ? 35h ? 50h ? 70h ? 90h ?

Certains diront 35, d’autres 50…

Mais si on s’arrête là dessus, on n’est pas plus avancé non plus… Je peux bien travailler 70 heures par semaine, mais je n’ai pas d’enfants, ni de jardin à entretenir, ni un appartement géant à nettoyer…

Donc finalement… Impossible de se fier aux chiffres des autres sans se poser un minimum.

Par contre, il y a une situation que tu connais bien : la tienne.

Et je suis certain que tu pourrais faire plus… Parce qu’il est très rare d’avoir un système optimisé au maximum (je pense même que c’est impossible…)

Mais comment faire pour l’optimiser davantage ?

Tu as deux chemins :

  • Celui qui te permettra de gagner jusqu’à 10% de temps supplémentaire
  • Celui qui te permettra de gagner jusqu’à 100% de temps supplémentaire

Tu te doutes bien du quel j’ai choisi… Et aussi de celui que j’enseigne…

Malgré tout, choisir d’aller du côté 100% n’a pas que des avantages… Et ça, les “gourous du 10%” l’ont bien compris… Ils te vendent de la simplicité et de la rapidité (et ils ont raison), mais tout ça pour quoi ? 10 ridicules pourcents ??

En fonction des ambitions de chacun ça parait énorme, mais entre ça et doubler ton efficacité, on est sur une autre planète…

Alors, la planète 100% est un peu particulière… Dès que tu arrives dessus, ça commence par une grosse montée (pas super alléchant donc…). Puis, après quelques semaines d’ascension, tu arrives au premier plateau… En fonction de l’état actuel de ton efficacité, ça prend plus ou moins longtemps et ça te fait gagner entre 10 et 30% d’efficacité.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Une semaine trop intense pour apprendre (test)

Et je n’en veux pas à ceux qui s’arrêtent là… Ils ont déjà bien progressé !

Ensuite, si tu as des ambitions immenses, il faudra continuer l’ascension…

Tu te dis certainement “ok, mais qu’est-ce que j’en ai à faire ?”

Très bonne question…

En fait, c’est la première décision que tu devrais prendre en arrivant dans le monde de l’efficacité : où veux-tu aller, de quoi as-tu besoin, quels efforts es tu prêt à faire ?

Et il n’y a pas de bonne réponse…

  • Planète 10%
  • Planète 100%, mais seulement exploitée à 20%
  • Planète 100% exploitée au maximum

C’est toi qui vois… et avoir cette réponse te permettra de mieux savoir où te concentrer…

Comme je le disais plus haut, mon choix est fait depuis longtemps : planète 100%.

Si c’est là que tu veux aller, clique ici pour bien démarrer !

L’action est la clé !

Lucien Roy

1 réflexion sur “La frustration de ne pas pouvoir faire plus”

  1. Bravo pour cet article qui fait le liant entre tous tes articles qui nous permettent d’optimiser notre efficacité dans notre quotidien.
    Tes conseils sont vraiment des mines d’or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *