La méthode “trombone” : prendre de longues pauses sans culpabiliser

Sur chaque bureau : un petit pot.

À l’intérieur : des morceaux de métal d’une forme étrange.

Un mélange d’arrondis et de droits.

Essentiels pour maintenir les feuilles ensemble.

Les trombones.

Si tu as une to-do list plus longue chaque jour, alors ce que tu vas découvrir ici va t’aider à terminer ton travail sans allonger tes horaires et en prenant beaucoup de pauses sans culpabiliser.

Arrivé depuis quelques jours dans l’entreprise qui m’accueille en stage, mon bureau a déjà dû subir plusieurs rangements ! Des dossiers un peu partout, des feuilles dans tous les sens : la joie de travailler avec une ribambelle de documents papiers.

La solution à tout ce chaos ? Certainement pas faire des piles !

Rien ne ressemble plus à une feuille de papier qu’une autre feuille de papier, alors comment séparer celles qui correspondent à tel ou tel dossier ?

Comment rassembler ces petits éléments pour qu’ils créent un ensemble cohérent qui me fasse gagner du temps ?

J’en ai parlé dans l’intro, des mecs ont inventé le trombone !

C’est bien pratique, ça permet une grande souplesse, contrairement aux agrafes qui figent à jamais les documents ensemble dans un ordre établi.

D’ailleurs, c’est un outil dont il faut s’inspirer dans notre cerveau !

Il est si efficace avec des feuilles qu’il pourrait nous apporter des bénéfices avec les idées, les tâches, voire même, des informations à mémoriser !

Je ne vais me concentrer que sur les tâches pour aujourd’hui, ça apporte déjà un bon nombre de bénéfices !

  • Une meilleure concentration pour aller plus vite dans toutes nos tâches en s’épuisant moins.
  • Comment éviter de se faire voler son temps par des personnes qui n’en ont rien à faire de vous en dehors de la réponse immédiate qu’ils vous demandent.
  • Comment être certain de ne pas oublier les petites tâches pour libérer notre esprit de cette préoccupation.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Arrête les excuses bordel !

C’est une méthode dont j’ai déjà parlé plusieurs fois… Mais j’ai constaté que ce conseil n’était pas acquis alors j’en remets une couche !

Regroupe les tâches semblables, en particulier les plus chronophages. Au lieu de regarder tes mails à chaque fois qu’un nouveau arrive comme si tu avais une pluie de feuilles volantes qui te tombait dessus, prend un trombone et regarde les, une fois par heure. Comme, ça, tu remplaces ce bazar de papier par une pile de documents attachés par un trombone. Une fois que tu les as traités, repars dans une tâche importante et ne te préoccupe plus des mails.

Ce qui est important est que ton système soit fiable. Si tu sais que tu as des risques d’oublier de lire les mails dans ton trombone, tu y penseras en permanence et tu seras distrait.

Crée un système de trombones simple et fiable que tu es sûr de respecter.

L’action est la clé !

Lucien Roy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *