Les vertus de l’ennui pour gagner bien plus que du temps

Panique, je n’ai plus de livre !

J’ai déjà lu tous ceux que j’ai chez moi…

Que faire ?

 

L’ennui est ce que je cherche le plus à fuir.

C’est comme un instinct.

Je suis toujours attiré par ce qui pourrait m’en éloigner.

Et pour ça, je suis né à la bonne époque. Au quotidien, je suis entouré “d’acheteurs d’ennui” prêts à payer plus cher les uns que les autres pour me débarrasser de cette situation si inconfortable.

Les livres, les films, la télé, le téléphone, instagram, twitter, youtube, les amis, le travail, etc.

La monnaie pour acheter l’ennui est le divertissement.

C’est une part importante de l’équilibre de ma vie. Sans lui, je ne tiendrais pas une semaine.

 

Mais on a changé le divertissement d’aujourd’hui.

On lui a ajouté des artifices.

Il est maintenant beaucoup plus “sexy”grâce à notre compréhension de la psychologie.

Et on nous donne un prix tellement attractif pour notre ennui qu’on finit presque inévitablement par tout vendre.

 

A quand remonte la dernière fois que vous vous êtes profondément ennuyé ?

Probablement à votre enfance.

 

Nous sommes dans la situation des populations autochtones.

Ils étaient payés un prix dérisoire pour se dépouiller de pétrole, ressource inutilisable pour eux.

On peut alors se dire qu’ils ont fait un super « deal » en vendant toute cette matière « inutile ».

Le pensez-vous vraiment ?

 

On se laisse prendre par la promesse de divertissement en abandonnant une de nos ressources les plus précieuses : l’ennui.

Au-delà de la preuve scientifique que l’ennui permet de mieux nous concentrer, on a d’autres raisons d’arrêter de le fuir.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Je veux rester un égoïste de niveau 1

Mon objectif quotidien en ce moment est de m’ennuyer chaque jour.

Mon cerveau se met à réfléchir, je prends du recul, je me pose des questions.

Souvent, je n’ai pas de réponse.

 

C’est inconfortable.

On ne trouve pas les réponses à nos questions existentielles sur google.

 

Comme on n’aime pas se retrouver démuni face à ces questions, on préfère les éviter.

Au prix du sens qu’on pourrait donner à notre vie.

Au prix de notre créativité.

Au prix du recul qu’on pourrait prendre.

Au prix de notre évolution personnelle.

 

L’envie d’apprendre est à la fondation de ma démarche et peut être de la votre.

 

On apprend en s’ennuyant autant qu’en lisant.

1 réflexion sur “Les vertus de l’ennui pour gagner bien plus que du temps”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *