Mon bureau plein de contradictions

Je commence à avoir faim. Toujours assis devant mon bureau, en écrivant ces mots, j’ai l’impression d’y passer ma vie. C’est un endroit formidable et paradoxal.

J’y passe mes meilleurs et mes pires moments.

J’y trouve les meilleures idées et y rame pour finir mon travail.

J’écris et je procrastine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *