7 outils pour arrêter de repousser au dernier moment

Il y en a marre du dernier moment ! On finit toujours mal préparé en sachant qu’on aurait pu faire mieux…

On connait tous ce sentiment oppressant.

On a traîné, traîné, la deadline s’est approchée.

Et puis zut ! C’est déjà la veille et on n’a toujours pas commencé !

Certains disent que ça vient de la flemme. Je n’y crois pas une seule seconde !

Si on était vraiment flemmard, on chercherait le moindre effort… Et on n’y est clairement pas.

On finit les yeux écarquillés à 2h00 du matin en train de finaliser un projet… On se fouette pour avancer. Bref, la douleur…

Embrasser le moindre effort

Je crois dans le moindre effort et c’est certainement ce qui nous mène à l’efficacité. Certains diront que non !

– La plupart de ceux qui veulent devenir efficace le font pour travailler plus

– Toi, tu travaille sur pleins de projets et tu n’as jamais la flemme

La seule réponse à cela, est que le moindre effort est relatif à nos ambitions. Si vous voulez réussir en prepa, décrocher le job de vos rêves ou coloniser mars, vous en ferez forcement plus que si rien ne vous intéresse.

Mais même sans projet, je crois que tout le monde devrait essayer de prendre de l’avance : au fond, la tranquillité d’esprit, c’est pas mal non ? Par exemple, je tourne cette vidéo le matin avant un devoir de droit. C’est uniquement possible parce que je m’y suis pris bien en avance. Alors à moins qu’être en retard ne vous permette d’être fier devant vos amis en leur disant : « ah oui, en ce moment, je suis overbooké », voyons ensemble comment toujours finir en avance.

Dans quel domaine souhaitez-vous être en avance ?

Que diriez vous de drastiquement réduire votre stress ? Vous dormirez mieux, vous pourriez vous coucher à heures régulières et cela aura des répercussions positives sur votre santé et votre efficacité.

Il est peu probable que vous arriviez à être en avance partout, surtout si vous partez déjà avec du retard. Alors choisissez un domaine. Pour moi, c’est les études.

Essayez de visualiser tous les domaines de votre vie. Et en général, le plus stressant est celui dans lequel vous devriez essayer d’être plus en avance. Imaginez le soulagement mental que vous allez ressentir. Vous pourrez mieux vous préparer et garder du temps avant les dates importantes.

Imaginez que vous avez l’entretien le plus important de votre vie et que vous n’avez pas dormi de la nuit parce que vous étiez en train de le préparer. J’ai une petite idée de comment ça va se passer… Quand le recruteur verra votre tête de zombie, il aura peut-être pitié de vous, mais ce n’est pas vraiment l’effet recherché.

Demandez vous pourquoi vous ne terminez pas en avance

Que faites vous qui vous empêche de terminer en avance ? Peut être que vous procrastinez, que vous trainez sur les réseaux sociaux ou que vous avez d’autres moyens d’éviter le travail. Mais pour nombre d’entre vous il est probable que vous me répondiez : « non, mais je ne travaille que sous pression ».

Bon, pourquoi pas… Mais je n’ai pas encore croisé une seule personne qui m’a dit cette phrase et qui ne se plaint pas dans les périodes intenses. Alors au lieu de justifier vos retards, essayez de les analyser.

Une fois que vous avez défini ce qui vous empêche de terminer en avance, demandez vous pourquoi vous le faites ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   La malédiction des voleurs de productivité

Si on parle de réseaux sociaux, c’est probablement l’addiction. En même temps, comment lutter contre une armée d’ingénieurs formés pour capter notre attention… Quand vous vous rendez compte que vous n’êtes pas dedans et que les réseaux sociaux pompent tout votre temps, essayez de faire un « vice-check ». C’est simplement une vérification pour savoir si vous pouvez encore vous passer des réseaux sociaux. C’est ce que je fais en ce moment avec instagram. J’ai vu que je commençais à passer un temps fou sur l’application alors je l’ai supprimée pour un mois. Au bout de presque deux semaines maintenant, je peux vous dire que ça m’a libéré du temps et que ça ne me manque finalement pas tant que ça…

Croyez vous dans le moindre effort ?

Si vous voulez une vie de galères à 100km/h, il n’y a pas de problème… Mais si vous regardez cette vidéo, ce n’est certainement pas le cas. Alors demandez vous quel type de flemmard vous êtes.

Êtes vous un flemmard du présent qui ne fait rien maintenant ce qui lui complique la vie à long terme. Dans ce cas, vous pouvez vous demander ce que vous pensez du moindre effort. Si vous êtes contre, continuez comme ça. Sinon, peut être que vous devriez passez dans la deuxième catégorie.

Ce sont les flemmards du futur. En général assez ambitieux, ils pensent au futur et essayent de se faciliter la vie. Pas se faciliter la vie maintenant, mais au global.

Voyons maintenant comment devenir un flemmard du futur en 7 étapes.

Pourquoi devez-vous être en avance ?

Si vous ne cernez aucune raison d’être en avance, ça complique les choses. De mon côté, c’est l’horreur des semaines de révision de folie et l’envie de contribuer avec mon blog qui me poussent à toujours être en avance. Pour les semaines de révisions de folie, ce n’est pas le travail qui me dérange, mais plutôt le fait de savoir que j’aurai pu m’éviter tout ça en connaissant encore mieux mes cours. En étant en retard, je suis perdant sur tous les tableaux.

Le meilleur moyen de toujours être en avance

Le meilleur moyen pour progresser est aussi le plus difficile, il ne s’adresse qu’aux plus motivés. C’est de créer tout un ensemble d’habitudes et de systèmes pour répondre aux imprévus et ne jamais être surchargé au mauvais moment. Ce serait bien trop long à détailler ici, cliquez sur ce lien qui vous mènera à un guide complet qui vous permettra d’être en avance automatiquement.

Créez les règles du jeu

Être en avance est un souhait bien trop vague pour avoir une chance de l’accomplir tel quel. Il faut créer des règles qui vous permettent de le faire. Pour cela, pas besoin de lutter sur tous les fronts. Mais, choisissez les plus importants.

Quand on est étudiant, il y a de nombreux domaines de préoccupation. En particulier, l’apprentissage des cours, les quelques devoirs, l’approfondissement, trouver un stage etc. Pour moi, l’enjeu se situe au niveau de l’apprentissage. C’est ce qui prend le plus de temps et d’énergie.

J’ai besoin d’être attentif en cours, puis de faire des fiches sur anki avant de les apprendre. Je me concentre uniquement sur ce domaine pour être en avance et ça me laisse de la place pour tous les autres.

La règle pour moi est de ficher tous les cours de la journée le soir même.

A bas la théorie

Bon, cette règle est belle en théorie, mais je n’arrive pas toujours à la tenir. Certains soirs, quand je rentre tard, ou que j’ai autre chose à faire comme une sortie avec des amis ou une rencontre pour le blog, ma règle ne peut pas être respectée.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Interview de Catherine Berliet : "bien gérer son temps, c'est retenir 3 choses"

En plus, je mets une condition de qualité à mon travail. Evidemment, si je bâcle tout, il probable que j’arrive à faire ces fiches tous les soirs. Mais ce n’est pas le but, ce serait contreproductif.

Assorti à cette règle, j’ai deux actions possibles au moment où je sens que je ne vais pas la respecter :

– En faire une affaire importante. Prendre de l’avance n’apporte pas une gratification immédiate ce qui rend cette tâche difficile. Le but pour moi est de prévoir l’impact concret que je subirais si je décide de ne pas faire ma fiche maintenant. Souvent, la conclusion est que si je dois faire cette fiche plus tard, ce sera le weekend et que ça va le ruiner parce que j’aurais besoin de travailler plus ce qui me donne moins de temps pour le blog.

– Si je décide malgré tout de ne pas faire la fiche, j’essaye de me rattraper le plus vite possible pour éviter de ruiner mon weekend. Par exemple, je décide de me lever à l’heure habituelle alors que je commence plus tard pour me permettre de faire cette fiche.

Ensuite, il y a un juste équilibre à trouver pour ne pas trop s’acharner à travailler quand on n’est pas très en forme et ne pas trop trainer pour éviter que le travail ne s’accumule.

Gérer son énergie

Le travail accompli n’est pas qu’une question de temps. Si on pouvait le décomposer en équation, ça ressemblerait surement à travail accompli = temps x énergie x concentration.

C’est rassurant pour nous tous. Parce qu’on a toujours du temps le soir… Mais la raison pour laquelle on n’est pas efficace est qu’on manque d’énergie et de concentration. Pour maximiser votre énergie, pensez bien à faire des pauses et à avoir une bonne hygiène de vie !

D’ailleurs si vous rentrez du travail fatigué avec l’envie de ne rien faire, pourquoi ne pas faire une petite séance de sport ?

Ne jamais sacrifier le lendemain

C’est une vision très personnelle que j’ai de l’efficacité. Elle rejoint le concept de flemmard du futur. Ne jamais sacrifier le lendemain, c’est la loi à suivre pour le moindre effort de long terme.

Si vous n’en êtes pas convaincu à 100%, cette phrase ne vous sera certainement pas très utile, mais elle est là pour ceux qui y trouveront un sens !

Transformer l’avance en jeu

Pour tout vous dire, j’ai eu un mal fou au moment de commencer à ficher tous mes cours le soir même. La seule chose qui me l’a permis est de l’avoir transformé en défi avec un de mes meilleurs ami de classe prépa. Comme ça, on pouvait se soutenir mutuellement et on était fier d’avoir réussi notre défi chaque matin en se retrouvant.

Aujourd’hui, nous sommes dans des cursus différents, mais je continue cette bonne pratique qui me permet d’être en avance. Alors si un de vos amis pourrait être intéressé, proposez-lui ce défi ! Et s’il n’est pas un flemmard du futur mais qu’il aime quand même le moindre effort, montrez-lui cette vidéo !

Maintenant qu’on a vu qu’il fallait créer des règles du jeu et surtout des solutions pour quand on ne les respecte pas. Qu’il fallait gérer son énergie et pas seulement son temps. Que vous pouviez faire un défi entre amis et vous inspirer de la phrase « ne jamais sacrifier le lendemain ». C’est à vous de jouer ! Dites moi ce que vous allez faire en commentaire !

Rappelez vous que l’action est la clé !

BYE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *