Se tromper de chemin pendant 26 ans et le regretter… amèrement

Hier, j’étais à mon bureau en train de lire mes mails.

J’en ai reçu un qui a attiré mon attention. Il contenait un simple lien vers l’histoire d’un homme. En la lisant, elle m’a beaucoup touchée…

C’est un banquier de 46 ans. Depuis qu’il a 20 ans, il privilégie sa carrière. Il reste sur le chemin le plus “safe”.

Quelques jours avant d’écrire son article il a eu un déclic. Un déclic provoqué par une découverte (très) désagréable. Sa femme le trompe depuis plus de 10 ans.

Dans sa jeunesse, il avait plein de rêves. Il voulait découvrir le monde, écrire des livres.

Mais en tant qu’enfant unique, ses parents attendaient beaucoup de lui. Et il s’est conformé à leurs souhaits.

Fini les rêves de voyages. Fini les livres. Il donne tout à son travail.

En calquant ses choix sur les attentes de la société il a tout abandonné de lui.

Il a loupé les derniers jours de son père, tout ça pour une réunion.

Il n’a pas vu ses enfants grandir, tout ça pour gravir les échelons.

Il se retrouve à 46 ans à regarder en arrière pour la première fois depuis des années et il ressent un grand vide.

“Ne gâche pas ta vie, tes ambitions, comme j’ai gâché la mienne. Ne sois pas comme moi.” Dit-il pour conclure son article.

C’est là que je me dis que devenir efficace était la meilleure décision de ma vie. C’est un chemin qui n’est pas toujours facile, mais qui garantit une certaine liberté.

Pouvoir faire plus, c’est pouvoir faire autre chose.

Pouvoir faire plus, c’est pouvoir choisir de prendre du temps pour ses réflexions.

Si on ne peut pas faire plus, on est coincé. Pas le temps de réfléchir, pas le temps de regarder sur le côté, pas le temps de s’échapper.

Ce que je veux te permettre de faire, c’est de te retourner à 46 ans et d’être fier de tes accomplissements. De ne pas avoir besoin de te faire tromper pendant 10 ans pour changer. De prendre du temps pour réfléchir et vraiment CHOISIR.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   La bonne motivation

Tu peux lire l’article entier ici.

Prends soin de toi, prends des pauses 🙂

Lucien Roy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *