4 étapes pour sortir de échec

4 étapes pour sortir d’une semaine difficile(17/26) [Léo Babauta]

J’ai échoué,

Salut les optimisateurs astucieux, ici Lucien Roy du blog riche de temps !

Aujourd’hui comme indiqué dans le titre je ne vais pas vous parler de défi réussi. En fait, je ne vais même pas vous parler de défi tout court parce que je n’en ai pas fait cette semaine. Je me suis complètement fait submerger par le retour en cours. Jamais je n’avais eu une semaine de rentrée aussi remplie !

Bon je ne vais pas passer la vidéo à me plaindre, parce que bien sûr, si j’ai allumé la caméra aujourd’hui, c’est que j’ai quelque chose à vous dire !

Premièrement c’est que même quand on optimise son temps, même quand on fait des efforts, on peut être submergé certaines semaines !

Mais quand on optimise comme vous et moi, le but est de briser le cercle vicieux de l’échec le plus vite possible.

Ça peut arriver d’être noyé une semaine ou deux sous le travail, mais ce n’est pas normal si ça dure plus longtemps !

Et pourtant, c’est facile de se laisser aller quand on échoue, c’est facile de se dire que c’est peine perdue et d’abandonner le combat. Le problème si vous pensez comme ça, c’est que vos échecs risquent de s’enchaîner encore et encore.

C’est à ce moment-là qu’il faut reprendre un chemin temporairement plus difficile, celui de la réussite.

Quand j’ai vu que je n’arrivais pas à tenir le rythme cette semaine, je suis parti à la recherche de conseils pour justement me remettre sur les rails au plus vite !

Et comme souvent, Léo Babauta, oui, le concepteur de la méthode Zen To Done qu’on applique chaque semaine, avait déjà traité ce sujet sur son blog.

Du coup, quoi de mieux que d’appliquer ses conseils cette semaine ?

Petit avertissement. J’aime beaucoup les conseils de Léo pour sortir de la spirale de l’échec. Si vous vivez en ce moment même une période difficile, appliquez tout de suite ces conseils. A l’inverse si vous vous portez très bien en ce moment, retenez simplement le conseil que je vous rappellerai à la fin. Il n’y en a qu’un.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Améliorer sa concentration (10 astuces)

Retenez le pour ne pas être démuni la prochaine fois que vous ne serez pas au top.

La solution pour sortir du cercle vicieux de l’échec, c’est l’action. Bon c’est plus facile à dire qu’à faire. Si ce conseil était venu de quelqu’un d’autre que Léo Babauta, je ne l’aurai certainement pas suivi en me disant qu’il est bateau et évident et qu’il ne permettrait pas de résoudre mes problèmes.

Mais Léo a quand même une bonne petite expérience en ce qui concerne l’efficacité alors je l’ai écouté ! Et ça a été très bénéfique. Evidemment, ça n’a pas résolu tous mes problèmes. Mais ça m’a au moins permis de sortir la tête de l’eau !

Rentrons tout de suite dans la méthode en 4 étapes pour se remettre sur les rails.

1- Lâcher du lest. Quand on se sent dépassé par les événements. Que ce soit pour le travail, en famille. On est la tête dans le guidon. On ne voit que les 2 mètres qui sont devant nous. On ne regarde pas assez loin. On se met trop de pression en se disant qu’il faut sortir du trou le plus vite possible. Peut-être que ça vous arrive de vous sentir comme ça, et c’est normal.

Mais dans un moment pareil, le meilleur truc à faire est l’inverse de ce qu’on a en tête

2- Respirer un grand coup. Ça permet de prendre un peu de recul, de se détendre un petit peu. L’idée, c’est de réussir à penser à autre chose que notre problème actuel pour le résoudre par une meilleure approche.

3- Pourquoi suis-je en échec. Là je vous arrête tout de suite, on ne se puni pas, on ne s’autoflagelle pas. Le but ce n’est pas de sortit déprimé de cet exercice, on veut se remonter à bloc. Alors analysez objectivement ce qui vous a conduit dans cette situation. Peut-être que vous n’avez pas assez travaillé. Mais peut être que vous aviez tout simplement trop de travail pour pouvoir le terminer avant aujourd’hui.

4- Une fois que ce travail est fait, une fois que vous avez pris un peu de recul et que vous savez pourquoi vous en êtes arrivé ici, il est temps de sortir de l’échec.

Souvent quand on rate, c’est qu’on met en place des actions qui nous mènent droit dans le mur ! Cette semaine, j’avais un devoir sur une matière très difficile de la classe préparatoire. Vu ou j’en était le lundi, c’était impossible de tout savoir pour le vendredi.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   [Miracle Morning France] Se lever tôt facilement

Et j’ai approché le problème différemment.

Au lieu de tout vouloir connaître, j’ai décidé de sélectionner l’essentiel pour le devoir. J’ai arrêté de me concentrer sur les détails. J’ai fait une fiche ultra synthétique qui regroupe l’indispensable du chapitre. Pour exactement 39 pages de cours, j’avais un recto de résumé.

Ce que je viens de vous proposer, ce n’est qu’un exemple. Chaque problème a ses propres solutions. Mais rappelez-vous de simplifier ce que vous avez à faire quand vous vous sentez submergé.

On retrouve la loi de Pareto ici ! Vous savez, c’est le principe selon lequel 20% de nos actions nous amènent 80% de nos résultats. Quand ce n’est pas possible d’être prêt à 100%, on fait les 20% d’actions qui nous prépareront à 80%.

Maintenant, voyons mon ultime conseil, celui dont j’ai parlé un peu plus tôt dans la vidéo. Celui qui vous sera le plus utile que vous soyez en galère maintenant ou que vous vous sentiez très bien.

C’est quoi qu’il arrive de passer à l’action, l’échec ne partira pas tout seul. Par contre, ne soyez pas des brutes. Soyez des petits malins !

J’en parle dans les fiches pratiques des bonnes habitudes, il faut découper vos actions pour les mettre en place par toutes petites étapes.

Parce que je sais a quel point c’est difficile de se remettre dans le mouvement quand on est submergé. La seule recette pour s’en sortir, c’est de mettre en place une action après l’autre et que toutes ces actions soient petites et paraissent très facile.

Et c’est la somme de ces actions qui vous permettra de vous en sortir !

Voilà, c’est terminé pour cette semaine. On se retrouve dès demain en podcast parce que je suis dans un défi de 30 jours 30 podcasts !

D’ici là, cliquez sur le premier lien de la description pour obtenir les fiches pratiques des bonnes habitudes pour avoir les moins possible de semaines d’échec comme celle que je viens de vivre.

Bye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *