(5/5) Système 1 Système 2 : Être plus heureux

(5/5) Système 1 Système 2 : Être plus heureux

 

Rendez-vous ICI pour la version vidéo ou en bas de l’article !

Salut tout le monde !

Ici Lucien ROY ! on se retrouve pour la dernière vidéo sur le livre système 1 système 2 de Daniel Kahneman. Elle sera bien plus courte que les autres mais elle s’attache a un sujet plus qu’intéressant : comment être plus heureux ! Kahneman va nous aider à appliquer ses connaissances en matière de psychologie pour être plus heureux dans ce dernier chapitre. Dans cette vidéo, en plus de dévoiler des connaissances inédites sur le bonheur je vous rappellerai ce qu’on a déjà vu par fragment dans d’autres vidéos.

C’est parti !

Commençons par le sujet le plus bizarre à trouver dans une vidéo sur le bonheur : La coloscopie je ne vous fait pas de dessin. Les scientifiques ont évalué deux choses pendant des centaines de coloscopies : 1- la douleur ressentie à intervalle régulier par le patient et 2- le souvenir qu’il tire de son expérience. Encore une fois, on est tombé sur un paradoxe : certains patients ayant eu plus mal que les autres durant l’opération qui en plus a duré plus longtemps l’ont mieux vécue que d’autres pour qui elle était plus court. On pointe ici l’importance de la dernière impression. Dans certains cas, le médecin retirait la sonde en douceur, ainsi la fin de l’opération était douce. Dans d’autre il retirait la sonde plus rapidement ce qui engendrait une douleur à la fin de l’acte. Ce que les psychologues ont remarqué, c’est que les personnes ayant une dernière expérience plus agréable avaient un meilleur souvenir de l’opération que les autres, même si au global ils avaient eu plus mal pendant le reste de l’opération. Nous avons vu l’importance de la première impression dans la vidéo sur les biais cognitifs, nous savons maintenant que la dernière est également essentielle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Idriss Aberkane Libérez votre cerveau

Passons maintenant à un rappel d’une précédente vidéo. Rien que le fait de sourire même de manière totalement artificielle vous rend plus heureux intérieurement. Rappelez-vous, je me force à sourire avant chacun de mes entretiens d’embauche pour évacuer le stress.

Nous avions aussi évoqué les avantages d’être entouré de personnes positives. Leur état d’esprit est contagieux et en étant entouré de ces personnes vous serez de bien meilleure humeur qu’en étant sans arrêt avec des râleurs. Eloignez-vous des personnes négatives.

Maintenant rappelez vous de ce qu’on avait dit pour les professionnels du tourisme qui se plaignent de ne recevoir des commentaires que de la part des personnes mécontentes à cause de l’aversion à la perte. Non seulement ça les affecte eux, mais en plus , ça vous impacte vous aussi. Si pendant vos vacances vous avez eu une mauvaise expérience, ne la ressassez pas, ne la laissez pas gâcher votre souvenir de ces vacances. Gardez le positif.

Opposons maintenant matérialisme et expériences.

Que préférez-vous entre les possessions et les expériences ? Kahneman nous pose une question déroutante car elle nous parait simple alors que pas tant que ça !

Quel plaisir vous apporte votre voiture ?

On pourrait reformuler la question en se demandant : quand la voiture nous procure t elle du plaisir ? Ce que nous dit Kahneman c’est qu’on tire du plaisir de notre voiture quand on y pense.

Maintenant, combien de temps pensons-nous à notre voiture par mois ? Pas beaucoup puis ce que même quand nous sommes au volant on pense souvent à autre chose qu’à la voiture elle-même. On voit qu’il y a une sorte d’illusion sur la satisfaction que l’on tire de notre voiture. C’est également valable pour tout autre objet. En effet, quand on nous pose la question de la satisfaction que nous apporte notre voiture, à ce moment précis, nous pensons à notre voiture. Nous disons alors que nous aimons notre voiture etc. alors que sans qu’on nous ai posé la question, jamais on aurait pensé à la voiture à ce moment-là.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   (2/5) Système 1 Système 2 : les grands biais cognitifs

Maintenant, comparons deux décisions qui vont changer votre vie : acheter une nouvelle voiture confortable ou vous inscrire dans un club de lecture de poker ou autre activité. Ces deux expériences vont vous enthousiasmer au début. La différence, c’est qu’au bout d’un moment, on ne pensera même plus à la voiture alors que l’expérience sociale sera toujours au centre de notre attention quand nous la vivons. Kahneman parle d’illusion de concentration. Quand nous pensons à une activité très enthousiasmante au début, nous avons tendance à surestimer le bonheur qu’elle nous procure.

Passons maintenant à quelque chose qui semble évident mais qui est souvent oublié ! Il devrait vous venir en tête directement suite à ma question :

Comment augmenter votre bonheur facilement ?

Je suis sûre que de nombreux outils miracles vous viennent en tête comme se mettre au sport, passer du temps en famille ou autre. En fait ce que je veux vous dire est encore plus simple !

LA façon la plus facile d’augmenter votre bonheur est de contrôler l’utilisation de votre temps. C’est notre ressource la plus rare. Alors maintenant posez-vous la question : quelles sont les activités ou les projets qui vous motivent le plus ? Et ensuite Pouvez-vous consacrer plus de temps à ces projets ou activités ?

Allez-y, faites-le vraiment ! Vous pourrez ainsi faire le point et savoir comment être plus heureux dès ce soir.

Je vous laisse sur cet exercice. N’hésitez pas à regarder la vidéo plusieurs fois pour jouer sur tous les leviers psychologiques du bonheur que j’ai cité.

On se retrouve dimanche prochain à 17h pour se poser une question essentielle sur cette chaine : optimiser votre temps et votre vie est-il mauvais pour vous ?

BYE

L’article précédent : Faire le bon choix

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *