Comment tenir ses objectifs dans la durée [Charles Duhigg]

Voulez-vous être plus motivé pour avancer et atteindre vos objectifs ? Dans cette vidéo, on va voir les deux conseils en or du livre Smarter Faster Better de Charles Duhigg. Il nous présente tellement d’outils que je ne savais pas quoi mettre en place. Alors j’ai sélectionner le meilleur !

Mais avant toute chose, si gagner du temps simplement en durablement vous intéresse, abonnez vous pour ne rien manquer de ce qui va suivre.

Quand on regarde des vidéos de motivation aujourd’hui, il y a deux camps.

– Les vidéos fleur bleu qui nous expliquent que la motivation vient en respirant profondément

– Les vidéos avec de la musique épique qui nous disent de nous arracher et de nous forcer à faire les choses pour être motivé.

Tu n’aimes pas courir ? COURS !

Tu n’aimes pas faire de sport ? FAIS-EN QUAND MÊME !

Mais moi, je voulais être motivé, c’est-à-dire avoir envie de faire des choses que j’aime et avancer.

Mais bon, on dirait que c’est impossible !

Le mensonge des vidéos épiques

C’est pour ça que j’ai décidé de croire les vidéos avec la musique épique. Je devais me forger un caractère et de la motivation ! Il fallait me forcer alors je l’ai fait.

C’était il y a un peu moins d’un an. J’ai arrêté les jeux vidéos et Youtube pour me mettre à travailler plus.

Même en y croyant dure comme fer, je n’ai jamais tenu plus de 9 jours. Mais je ne voulais pas retourner parmi les faibles, les perdants décrits dans ces vidéos alors je retentais ma chance.

Je crois que j’ai arrêté 6 fois les jeux vidéos et repris 7. Je me suis forcé 6 fois et j’ai cédé 7 fois.

Toutes ces contraintes que je m’infligeais pour réussir faisaient exploser mes objectifs en vol. Je n’arrivais jamais à finir mes projets.

Heureusement que j’avais un environnement positif. Une famille et des amis encourageants. Sinon, je crois qu’à force de m’être forcé et d’avoir perdu, je n’aurai plus jamais essayé d’avoir d’objectif. Parce que de toute façon, ça semblait impossible.

Il fallait une discipline que je n’avais pas. C’était réservé aux autres.

L’illusion des vidéos fleur bleu

Comme me forcer ne marchais pas, je me suis dit que les vidéos fleur bleu avaient peut-être raison. J’ai donc commencé à mettre en place des objectifs facile à atteindre pour réussir et être content d’avoir du succès.

Pendant un moment, j’ai été impressionné. En un mois entier, j’avais rempli tous mes objectifs. Je ne peux pas vous dire ma satisfaction.

Mais quelques semaines après, en réfléchissant à continuer cette méthode miracle, je me suis posé pour voir ce que j’avais fait le mois passé.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Une pratique qui me rend plus heureux chaque semaine

La réalité, c’est que je n’avais quasiment rien fait ! Mes objectifs ne m’apportaient aucun challenge. J’avais simplement de nouvelles routines plan-plan qui ne mènent nulle part.

Deux méthodes testées, deux échecs … Je me suis sérieusement remis en question. Et j’étais triste. Parce que pour moi, la motivation, c’est ce qui menait au succès. Et comme je n’étais pas capable de garder ma motivation plus de deux semaines, j’étais condamné à rester dans l’échec.

Pourtant, des idées de projets, j’en avait plein. Je faisais du tir à l’arc, je voulais réussir la prépa, écrire un blog, faire des vidéos et continuer la muscu. Quand on a tellement d’idées et qu’on pédale dans la semoule dans tous nos projets, ce n’est pas facile. Dès que je me concentrais sur un de ces objectifs, je délaissais les autres.

La motivation et l’action selon Charles Duhig

C’est là que je suis tombé par chance sur des conseils de Smarter Faster Better. Je dis par chance parce que je ne savais pas qu’ils venaient de ce livre et que je les aient entendus en vadrouillant sur Youtube.

Un de ces conseils était d’entrainer notre cerveau à visualiser les choses. J’étais un peu sceptique étant donné que la loi de l’attraction et tous les trucs un peu magiques me repoussent. Je préfère avoir les pieds sur terre.

Mais en tant que sceptique positif, j’ai parlé de ce terme dans ma vidéo sur la chance, même quand je ne crois pas vraiment à quelque chose, je lui laisse une chance alors j’ai testé.

Charles Duhig nous conseille de nous raconter des histoires en permanence. Par exemple, quand un passant pressé me bouscule, j’envisage plusieurs scenarii. Peut être qu’il était en retard au travail, peut être que sa femme le trompe etc. Au début, je me demandais à quoi ça pouvais servir mais au fil du temps, je me suis rendu compte que ça permetait de voir chaque situation désagréable sour plusieurs angles et ainsi d’être plus positif.

En plus, on gagne vraiment en imagination !

Jusqu’à ce moment-là, je n’avais toujours pas lu Smarter Faster Better. Il y a trois semaines, je l’ai dévoré. Il est rempli d’exemples et d’outils !

Mais une fois que j’ai refermé le livre, j’étais un peu perdu. Il y avait vraiment trop de choses à mettre en place. Je ne pouvais pas vous faire une vidéo qui ressemble à une encyclopédie.

Alors j’ai filtré l’information en fonction de ce qui me parlait le plus. Vous savez, ce sont ces conseils qu’on trouve évident la première fois qu’on les lit mais sur lesquels on n’avait jamais vraiment mis de mots.

Les principes en or à retenir

En ce moment, je suis très chargé et je pense que vous aussi alors voici les deux principes les plus important du livre pour les gens qui ont une vie bien remplie.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Faut-il se chronométrer pour travailler ? [Tim Ferriss] (11/26)

1- Avoir le contrôle accentue notre motivation. A l’école, j’étais assez bon partout, excellent en langues et nulle en français. Ma prof de français de première m’a même dit en me rendant une copie : « Lucien, vous n’avez pas de style ».

Revenons à l’idée de contrôle. Quand j’avais une bonne note en anglais, j’étais content, mais sans plus. Je n’avais « rien fait » pour obtenir cette note. Par contre, si j’avais travaillé dur pour avoir un 14 en français, j’étais très fier. La différence entre ces deux situations est que pour el contrôle de français, j’ai joué un rôle, mes actions ont eu un impact sur le résultat final. J’ai contrôlé la situation. J’espère que j’ai été bien clair, dites-moi en commentaire si vous avez bien compris cette idée qu’avoir le contrôle permet d’être plus motivé.

2- La deuxième leçon, je vais aussi la relier à l’école. On a tous appris plein de choses sans vraiment savoir pourquoi. J’ai travaillé des heures pour apprendre des cours de maths sans savoir à quoi ça allait me servir. C’était vraiment difficile.

Par contre, aujourd’hui, je suis passionné d’efficacité et de psychologie, je retiens tout sans effort.

Pourtant, je n’ai pas une meilleure mémoire, je suis exactement la même personne.

La différence, c’est le « pourquoi ». J’en ai parlé dans les fiches pratiques des bonnes habitudes, c’est le premier lien de la description.

Pour moi, le pourquoi est la racine de la réussite de tous les objectifs. Vous voulez vous lever plus tôt pour avoir du temps pour vous ?

Mais pourquoi ? Quelle est votre motivation profonde ?

Quand vous avez un pourquoi, tout est plus simple et plus durable. Et vous le savez, je veux vous faire gagner du temps simplement et durablement alors ayez un pourquoi 🙂

Si vous n’avez pas pris de notes et que vous voulez retrouver les conseils de cette vidéo de manière synthétique, rendez vous à la fin de l’article, le lien est dans la description.

A tout de suite sur le blog,

BYE

Résumé des conseils de cet article :

– Racontez vous des histoires dans toutes les situations.

– Ayez le contrôle pour augmenter votre motivation durablement.

– Sachez pourquoi vous faites les choses.

 

Sources et ressources passionnantes : 

-Nous avons besoin de contrôle pour être motivé (étude n°1, étude n°2)

-Créer des équipes plus performantes : https://www.ere.net/how-google-became-the-3-most-valuable-firm-by-using-people-analytics-to-reinvent-hr/

-L’importance de la visualisation pour travailler efficacement : https://cs.gmu.edu/~tlatoza/papers/icse2006.pdf

4 réflexions sur “Comment tenir ses objectifs dans la durée [Charles Duhigg]”

  1. Nicolas Barthélémy

    Merci pour tes conseils ! En effet on à tous du mal à tenir notre motivation au maximum ! Perso pour atteindre mes objectifs je me contente de mettre en place une routine de travail et des “packs”, Lundi matin “rédaction”, Mardi après midi “référencement” etc etc…
    Je reviendrai , je suis ton blog de près , merci encore !

    1. Merci de ton commentaire Nicolas. Les outils que tu utilises sont performants 😉 En les combinant avec les 3 éléments que j’évoque dans l’article, tes résultats ne seront que meilleurs 😉
      A bientôt 🙂

  2. Bravo pour cette nouvelle video.
    Le pourquoi est, il me semble aussi, essentiel. Il est à relier à la motivation ou plus exactement à ce que les psychanalystes appellent le Désir 🙂 Jean Oury disait continuellement qu’il fallait se poser la question : “qu’est-ce que je fous là ?”
    Merci pour les références à la fin de l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *