Tous les perdants ont tenté leur chance

Certaines méthodes d’efficacité devraient être interdites sans ordonnance !

On pourrait au moins mettre un message d’avertissement en rouge : “vous avez autant de chance de gagner du temps avec cette méthode que de gagner au loto”.

C’est fou tout ce que pourrait changer une pincette de pragmatisme.

Si on revient à la base de l’efficacité, il y a une chose que tout le monde devrait commencer par faire.

Avant d’ouvrir un livre d’efficacité.

Avant de lire mes mails.

Avant de chercher sur internet.

Avec ça on pourrait :

  • Juger facilement et rapidement si une méthode d’efficacité est faite pour nous ou pas
  • Arrêter d’abandonner tellement vite que les projets n’ont pas le temps de germer
  • Travailler plus intelligemment pour combiner équilibre personnel, familial et ambition

C’est la compétence ultime : l’anneau de pouvoir.

D’ailleurs, de plus en plus de personnes l’ont compris et essayent d’en tirer un avantage (au détriment de ceux qu’ils prétendent aider).

J’ai nommé la flopée de logiciels et applications pour nous permettre de nous concentrer.

Certains ne sont pas si mal, il ne faut pas voir le diable partout non plus…

Mais finalement, ta capacité à te concentrer ne sera jamais exploitable si elle est conditionnée à une application.

Ça veut juste dire que ton téléphone ne peut plus te déranger.

Mais il reste ton ordinateur (tu vas me dire que des logiciels peuvent aussi le bloquer…)

Mais il y a aussi tes voisins, tes enfants, tes amis, les pompiers qui passent, les réseaux sociaux, les affiches de films tellement tentants…

Bref, il y a des choses que tu ne peux pas bloquer artificiellement…

La concentration ne se délègue pas.

Il faut donc la travailler par toi même. Elle s’entraine en deux phases :

  • La surface
  • La profondeur

La surface est ce par quoi tu dois commencer, avant même de toucher aux autres outils d’efficacité.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   La méthode “trombone” : prendre de longues pauses sans culpabiliser

C’est sortir sans ton téléphone, limiter les réseaux sociaux, prendre du temps pour lire, réussir à regarder un film sans regarder ton téléphone, passer une après-midi connectée avec tes proches plutôt qu’avec ton téléphone, etc.

C’est tout ce qui est évident.

Une fois que tu auras acquis cette concentration de surface,

  • Tu travailleras mieux
  • Tu auras du temps pour souffler sans culpabiliser
  • Tu pourras prendre du recul pour choisir ce qui compte pour toi

Tu pourras aussi commencer à construire ton système d’efficacité sur mesure grâce aux 5 principes.

C’est là qu’intervient la concentration de profondeur.

Elle est invisible au premier abord.

Elle est difficile à maintenir (tu auras l’impression que tout le monde en veut à ta concentration).

Elle est plus précieuse que tout.

C’est ta capacité à n’avoir qu’un seul focus et à t’y tenir.

Si c’est ta famille, tu n’acceptes pas de sortir toutes les semaines et de créer une entreprise sur le côté, en plus de ton travail.

Si c’est ton travail, tu n’acceptes pas d’être engagé dans toutes les associations sportives de la ville.

À toi de jouer 😉

L’action est la clé !

Lucien Roy

Ps : J’ai déjà eu la question plusieurs fois sur la possibilité de découper le coaching à l’approche de l’été. OUI, c’est possible et même recommandé, je ne suis pas là pour t’apprendre à siroter des cocktails sur la plage en plein mois d’août ! Je pense qu’on est tous les deux largement assez compétents pour le faire chacun de notre côté. 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *