Comment doser entre travail et loisir ?

Comment doser entre travail et loisir ?

12Adry me demande : comment doser correctement loisir et travail ? On va tout de suite répondre à cette question, mais avant tout, si gagner du temps simplement et durablement vous intéresse, abonnez vous pour ne rien manquer de ce qui va suivre.

Cette question m’intéresse vraiment parce que je me la pose en permanence et que c’est elle qui m’a mené à démarrer ce blog. Il y a maintenant un peu plus d’un an, je passais mon temps à jouer sur mon ipad. Et là clairement je ne savais pas doser car je passais plus de 10h par semaines à jouer. C’est beaucoup, mais en même temps, je m’en sortais très bien pour ma première année de classe préparatoire.

Alors au final, est ce que je jouais vraiment trop ?

Ah oui, c’est bien ça ne nerf de la guerre.

Qu’est ce que ça veut dire trop de loisir ?

Pour moi, on ne peut pas le quantifier. Par contre, si vous vous posez la question, il y a de fortes chances que vous ayez effectivement trop de loisirs. C’est tellement simple aujourd’hui. On regarde une vidéo Youtube, puis une autre et encore une autre.

Le moment ou je me suis dit que les jeux vidéo prenaient trop de temps dans mes semaines, c’était une question de ressenti. L’autre indicateur que je vous conseille de regarder, c’est vos résultats au travail. Si vous êtes dans arrêt à la ramasse, posez-vous la question objectivement : ai-je trop de travail ou trop de loisirs ?

Ce que je veux dire par là, c’est qu’il ne faut pas complètement supprimer les loisirs qui sont essentiels pour notre efficacité. On parle souvent de l’importance des pauses.

L’autre question que je me suis posée est « les jeux vidéo me font-ils aussi plaisir qu’avant ? ».

Au fil du temps, nos aspirations changent et sans s’en rendre compte, on aime de moins en moins ce qu’on fait pour se détendre.

Pour moi, les deux réponses à ces questions étaient claires.

Oui, le problème vient bien de trop de loisir et pas de trop de travail. Et non, les jeux vidéo ne m’apportent pas autant de plaisir qu’avant. Evidement, j’aimais toujours l’adrénaline et l’esprit d’équipe, mais toutes les obligations liées au jeu commençaient à prendre trop de poids si bien que la balance plaisir contrainte penchait de plus en plus vers la contrainte.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment lire 2x plus vite ? [Tony Buzan] (13/26)

Un nouveau type de loisirs

Comme je n’avais pas forcement besoin de plus travailler mais juste de me soustraire à la contrainte du jeu, il fallait que je trouve quelque chose pour le remplacer. Vous savez, on en parle dans les fiches pratiques des bonnes habitudes. Quand on enlève quelque chose de notre vie, on laisse un trou. Et si on ne choisit rien pour le remplir, une mauvaise habitude vient s’y nicher.

Alors, pour remplacer les jeux vidéo qui prenaient beaucoup de place, il me fallait un nouveau loisir qui prenne également beaucoup de place. Mais pas n’importe quel loisir. On pourrait appeler ça un loisir productif.

Ce type de loisir est très intéressant puis qu’il est plaisant (normal, c’est un loisir), mais en plus, il nous rapproche d’un objectif et nous permet d’apprendre de nouvelles choses.

Pour moi, c’était le blog. J’avais deux objectifs : devenir plus efficace et développer un blog dont je pourrais vivre et qui me donnerait des opportunités pour partager ma passion pour l’efficacité. Et pour compléter la définition de loisir productif, j’apprends énormément avec le blog. Entre le montage vidéo, l’écriture et les recherches pour les articles, je suis servi.

Je trouve que les loisirs productifs sont un coup de génie, vous l’avez vu, ils n’apportent que du positif.

La passion à votre secours

Mais peut être que votre problème, c’est que vous n’avez pas assez de temps pour développer un tel loisir. Et c’est compréhensible car gagner du temps ce n’est pas facile. Il faut faire des efforts et si on ne sait pas vraiment pourquoi on recherche l’efficacité, on risque d’abandonner rapidement. Avoir une passion est très puissant pour cela. C’est un intérêt qui vous fait cogiter le soir avant de dormir. Il est si puissant que vous pouvez passer des heures à travailler dessus, sans vous ennuyer.

Et quand vous avez trouvé une passion, vous avez aussi une raison très claire pour devenir plus efficace dans votre travail. Vous voulez terminer pour aller faire ce qui vous passionne.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment devenir un pro de l'organisation (15/26)

Devenir bon dans votre passion

J’ai un conseil pour tous ceux qui sont curieux et s’intéressent a beaucoup de choses. Ne choisissez qu’une seule passion. Si vous avez peu de temps, vous ne pourrez pas progresser dans plusieurs domaines en même temps.

Votre progression et donc votre motivation dépend de votre capacité à vous concentrer sur une seule et unique chose.

Aujourd’hui, quand je discute avec des gens et que je leur dis ce que je fais, ils ont l’impression que je suis efficace en permanence, que je ne perds pas une seule minute dans la journée. Ils ont peut-être raison, mais à ce moment-là, je n’ai pas la même vision de la perte de temps qu’eux.

Quand on parle de perte de temps, on pense en général à tous les moments ou on ne fait rien qui soit en lien avec notre travail ou un objectif spécifique. Cependant, vous pouvez faire l’expérience chez vous. Pendant un mois, ne faites que ces choses qui vous avancent vers un but précis.

Je parie que personne ne pourra tenir une semaine sans être à cran. C’est peut être que les temps improductifs passés à trainer sur internet ou devant la télé ne sont pas inutiles ? En tous cas, j’en suis convaincu. Bien sûr, il faut des limites et passer sa journée devant la télé n’est pas ce que j’appelle l’efficacité. Par contre, il faut être raisonnable et accepter de ne rien faire de temps en temps. C’est essentiel pour être efficace le reste du temps.

Arrêtez donc de culpabiliser, personne n’est efficace 24h/24.

Donc maintenant posez-vous la question : quel est l’unique loisir productif que je pourrais adopter pour avancer vers l’objectif qui me tient le plus à cœur ?

On se retrouve très vite,

BYE !

Partager l'article :
  • 1
  •  
  •  

One thought on “Comment doser entre travail et loisir ?

  1. Salut Lucien,
    Je partage ton point de vue : il ne faut pas chercher à être efficace et productif tout le temps.
    Ou plutôt, pour être réellement efficace, il faut effectivement comme tu le dis avoir des moments où l’on ne fait rien, ou en tout cas pas dans une logique d’efficacité, pour laisser le temps au cerveau de récupérer et de processer.
    Trois autres réflexions :
    – quand loisir et travail se confondent c’est le top !
    – pour arbitrer entre loisirs et travail, la planification de ses activités est essentielle, professionnelles comme personnelles dont l’identification des priorités (les « gros cailloux »)
    – au niveau de l’efficacité, rien de mieux que d’utiliser des techniques comme la technique pomodoro dont tu as déjà parlé pour être elle le plus productif possible quand on travaille… et profiter de moments de détente sans se sentir coupable !
    À bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *