La Méthode Wim Hof [Retour d’expérience et interviews]

La Méthode Wim Hof [Retour d’expérience et interviews]

Connaissez vous Wim Hof ou the Ice Man ? C’est ce personnage un peu fou adepte de nage sous la banquise ! Il est aussi à l’origine de la méthode Wim Hof. Mais quand on n’est pas aussi fou que Wim Hof, est-ce que ça vaut vraiment le coup de l’écouter ?

Pourquoi la méthode Wim Hof ?

D’où on part

D’abord, peut être qu’il vous arrive d’avoir froid quand vous travaillez ou que vous marchez dans la rue. Vous êtes tellement crispé que vous avez du mal à attraper le téléphone dans votre poche.

Et puis souvent, on a du mal à se concentrer. On est assis à notre bureau en train de rêver, incapable de produire quoi que ce soit…

Enfin, on est souvent malade. Chaque année, on n’y échappe pas, au moins une de nos semaines est ruinée parce que notre corps ne peut plus. On est cloué au lit.

Où on va

Et Wim Hof, il est là pour changer tout ça. En suivant ses conseils, on change notre définition du confort. Ce n’est plus un canapé, c’est la capacité à s’adapter et à être à l’aise en toute situation.

Par exemple, le froid devient un ami. Cet hiver j’ai pris le bus et c’est fou de voir le nombre de personnes qui se gèlent aux arrêts. J’en faisais partie… Ce n’est plus le cas et ça, sans mettre des vêtements plus chauds.

Et il y a encore une chose. Quand on veut être efficace au travail et dans ses projets personnels, il faut être en bonne santé et avoir de l’énergie. Cet hiver, toute ma famille a été malade pendant une semaine. D’habitude, je n’y échappe pas. Et cette année, je n’ai eu qu’un rhume. Peut être que c’est autre chose que la méthode Wim Hof qui m’a maintenu en forme, mais je ne vois pas quoi. Alors cet épisode m’a d’autant plus convaincu de la validité de la méthode.

Résister au froid avec la méthode Wim Hof

Peut être que vous vous apprêtez à quitter cette vidéo parce que les promesses vous semblent trop belles. Quand j’ai découvert la méthode Wim Hof, je n’y croyais pas non plus. Pour remettre les choses dans le contexte, Wim Hof a une extraordinaire résistance au froid. Là, rien de très étonnant, il y a bien des gens qui ont des records du monde parce qu’ils tirent des voitures uniquement attachées à leurs oreilles.

Mais le plus important est que Wim Hof propose d’apprendre aux autres comment résister au froid comme lui.

Il a bien dû se rendre compte que personne ne le croirait avec des promesses si fortes. Alors il a commencé à travailler avec des universités et des grands chercheurs. Aujourd’hui, ses affirmations sont prouvées par la science, vous trouverez des liens dans les sources en bas de l’article.

Si vous me suivez depuis quelques temps déjà, vous savez que je suis assez sceptique et que je n’aime pas croire ce qu’on me dit uniquement parce que monsieur science l’à dit. Par contre, même quand je ne suis pas sûr de quelque chose, j’aime tester mes croyances sur moi-même.

C’est ce que j’ai fait avec Wim Hof.

Il propose sur son site internet 3 mini-cours gratuits pour nous transmettre les bases de sa méthode et nous permettre de nous faire notre propre opinion. (lien en bas de l’article)

J’ai donc testé et le résultat m’a surpris, j’ai réalisé 68 pompes en apnée contre seulement 40 en respirant (vous pouvez revivre cette histoire avec la première vidéo que j’ai faite à ce sujet).

Maintenant que j’avais la preuve de la science et de mon corps, j’étais convaincu de la validité de la méthode Wim Hof.

Retour sur le cours “fundamentals”

C’est pout ça que je me suis inscrit à une de ses formations en ligne de 10 semaines.

Je l’ai finie il y a déjà 4 semaines et j’ai envie de vous transmettre ce que Wim m’a appris parce que tout le monde devrait savoir ça.

Si vous voulez aller plus loin avec les études scientifiques liées à la méthode, vous pourrez regarder mes interviews d’instructeurs Wim Hof. Ce sont en quelque sorte les profs qui transmettent la méthode dans leur propre pays.

Les liens sont dans la description.

Commencer la méthode Wim Hof

La méthode Wim Hof ou WHM (Wim Hof Method) est basée sur 3 piliers qu’on entraine tous les jours. L’ordre dans lequel je vais vous les présenter est arbitraire, ils sont tous aussi important les uns que les autres. Ce sont comme les 3 pieds d’un tabouret. Si on en enlève un, tout s’écroule.

Le premier est la respiration. Dans son cours « fundamentals » de 10 semaines, Wim Hof nous propose d’entrainer notre respiration chaque jour. Cette méthode de respiration particulière a des effets bluffant. Elle donne une sensation d’ivresse et permet d’oxygéner le sang au maximum.

C’est suite à ce type de respiration qu’on peut réaliser des pompes en apnée. Après vous avoir présenté les 3 piliers, je vous montrerai la méthode de respiration !

Le deuxième pilier est la concentration, le mental. Celui-ci est essentiel et nous aide au quotidien. Il permet de travailler plus efficacement et de se concentrer sur ce qui compte vraiment. Les séances de la méthode Wim Hof ressemblent à de la méditation. En plus, les différentes épreuves à traverser pour venir à bout de la formation permettent de mettre son mental à l’épreuve, on voit ça aussi juste après.

Le dernier pilier et peut être le plus emblématique de la WHM est l’exposition graduelle au froid. Retenez bien ce mot : graduelle. On ne va pas nager sous la banquise en maillot de bain dès la première semaine.

Pratiquer la WHM

Bon, c’est bien beau tout ces piliers, mais pour avoir de vrais bénéfices durables de la méthode sur votre forme physique et mentale, il va falloir s’y tenir plus d’une semaine ! Et tout n’est pas très agréable.

L’exposition au froid se fait par douches froides. Vous commencez par 30 secondes de froid à la fin de votre douche, puis, vous augmentez le temps de froid chaque semaine. Au début, c’est tout sauf agréable, je vous renvoie à ma première vidéo sur la méthode. Puis, on s’y habitue et on finit par aimer ça. Evidemment, ça reste toujours froid sur le moment, mais on gagne vraiment en concentration après cette épreuve.

Aujourd’hui, je prends des douches froides de 5 minutes sans problème (à environ 12°c).

L’étape suivante pour l’exposition au froid est le bain de glaçons. Ce n’est vraiment pas si difficile après quelques semaines d’entrainement.

La méthode de respiration, je l’ai montrée dans mon autre vidéo dans la fiche en haut à droite et dans la description. Je n’ai pas envie de la remontrer maintenant tout simplement parce qu’il y a quelques consignes de sécurité importantes qui sont un peu lourdes pour cette vidéo.

Enfin, l’exercice du pilier mental se fait à chaque douche, bain glacé et séance de respiration. Il faut rester concentré pour ne pas frissonner, il faut se concentrer pour la respiration.

Pour ceux qui me suivent depuis quelques temps, vous le savez, ma spécialité, ce sont les habitudes. Et savoir mettre en place des habitude m’à énormément aider pour la WHM. En effet, ce n’est pas facile de réserver 30min par jour pour faire une séance de respiration et de prendre une douche froide plutôt que notre confortable douche chaude.

Pour vous aider et vous transmettre au maximum sur ce formidable outil de progression, j’ai réuni ma méthode pour créer de bonnes habitudes dans les fiches pratiques des bonnes habitudes que vous trouverez dans le premier lien de la description.

Que retenir ? Les + et les – de la WHM

Passons maintenant aux point positifs et négatifs de la méthode Wim Hof.

Points négatifs :

– Prend du temps et assez difficile à mettre en place sans méthode pour se fixer des habitudes

– Vous passerez pour un fou auprès des autres

Points positifs :

– De vrais bénéfices pour la santé

– Un meilleur mental

– Une meilleure résistance au froid

– Une belle communauté que vous pouvez retrouver sur Facebook et dans les interviews réalisées avec des instructeurs Wim Hof

– Une méthode de respiration efficace qui permet de mieux gérer ses émotions au quotidien

– Une certaine sérénité : si on a froid, qu’on est stressé, on a une bouée à laquelle se raccrocher : la respiration. Ça rejoint vraiment la définition du confort de Wim Hof : savoir s’adapter à différentes situations sans en souffrir.

– Bénéfices rapides qui permettent de rester motivé

 

 

Interview d’instructeurs Wim Hof pour comprendre la méthode en profondeur

 

Transcription automatique des interview abrégées (je vous conseille de regarder les interview pour avoir tout le contenu 😉 )

 

Instructeur WHM : Anne-Aël Gombert

Je suis avec Anne-Aël Gombert, peux te présenter rapidement en lien avec la méthode Wim Hof parce qu’on a déjà fait une interview ensemble (lien de cette interview) ?

J’ai découvert la méthode à travers le podcast de Tim Ferriss. Dès que j’ai entendu parler de Wim Hof j’ai été vraiment intriguée.

Peux-tu expliquer rapidement qu’est-ce que la méthode Wim Hof ?

C’est une méthode de santé physique et mentale basée sur trois piliers qui sont l’exposition au froid la respiration et la concentration.

L’idée, c’est vraiment d’avoir une de créer un système un petit peu plus écologique pour soi avec ces 3 piliers. Ses record du monde on vraiment attiré mon attention et le fait qu’il affirme que tout le monde puisse faire la même chose a piqué ma curiosité.

Il peut contrôler tout un tas de choses qui se passent de façon théoriquement autonome dans le corps humain. C’est-à-dire sur lesquelles on n’a pas de contrôle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   [Miracle Morning France] Se lever tôt facilement

Grâce à ces record du monde il a fait exploser certaines croyances sur le corps humain. Par exemple en allant en haut du Kilimandjaro en short. C’est la plus haute montagne d’afrique et il fait très froid en haut du Kilimandjaro.

De la même manière toujours en short il a commencé l’ascension du mont Everest en arrivant au deuxième palier, toujours sans oxygène. De mauvaises conditions climatiques l’ont par deux fois obligé d’arrêter son ascension.

Un autre exploit tout aussi impressionnant et qui l’a emmené des personnes malades et non entraîné dans ce type d’expédition de haute montagne.

Pour citer un autre exemple il a également fait un marathon dans le désert australien sans boire une seule goutte d’eau.

Les scientifiques ont commencé à s’intéresser à lui pour comprendre comment il faisait pour aussi bien résisté au froid et contrôler son corps.

Une étude a eu un impact majeur dans le domaine de la santé. On lui a injecté une bactérie qui s’appelle la bactérie e-coli. Tous les groupes témoins avec des symptômes un peu comme la grippe suite à l’injection de cette bactérie. Lui n’a eu quasiment aucune réaction.

Et encore une fois en deux semaines il a réussi à entraîner des gens à réaliser le même exploit et à résister à cette bactérie presque aussi bien que lui.

Quand j’ai appris ça ça m’a semblé génial j’avais envie de pouvoir influencer mon corps, être moins malade, de pouvoir récupérer plus vite si je me blessais, de me libérer des courbatures en un instant, mais aussi pouvoir me concentrer beaucoup plus rapidement.

Pourquoi es-tu devenu instructrice Wim Hof ?

C’était viscérale pour moi quand j’ai commencé à découvrir la méthode. J’avais besoin d’en parler à tout le monde autour de moi. Il fallait que les gens sachent j’avais ce besoin de transmettre.

Et après m’être entraîné de mon côté j’avais aussi envie de savoir ce qu’il se passait de l’autre côté.

Quels sont les effets de la méthode Wim Hof sur ton quotidien ?

C’est une méthode qui me permet de réguler tous mes états de fatigue, à la fois physiques et émotionnels. On apprend à nos cellules à produire de l’énergie avec beaucoup moins d’oxygène, beaucoup moins de ressources.

Quand je pratique les cours en début de semaine j’ai de très bonnes sensations mais au bout d’un moment ça s’essouffle un peu j’ai comme l’impression d’être feignant et de ne plus réussir à être dans des états aussi impressionnant qu’en début de semaine ?

Effectivement, on ne va pas avoir les mêmes effets au tout début de la pratique qu’ensuite, quand elle est intégrée dans le quotidien. Le corps réagit de façon de plus en plus rapide et apprend de plus en plus rapidement à passer d’un état à l’autre.

Par ailleurs la méthode au début débloque un certain nombre de tensions. Il est donc normal de ne pas avoir les mêmes sensations au début et après.

En plus les sensations provoquées dépendent vraiment des gens certaines personnes ont des tensions au niveau du système nerveux. Souvent ça va être dans les mains et dans les pieds, on sent pas mal de picotements.

Personnellement j’ai senti une vibration dans la nuque, j’entends un bruit, en fait c’est système c’est le nerf vagal qui s’active et qui se met à vibrer.

D’autres effets de la méthode au quotidien?

Les gens qui pratiquent la méthode tous les matins vont avoir des effets toute la journée entre deux pratiques notamment en termes de nombre de respirations qu’ils vont faire par minute. Les gens stressés ont tendance à hyperventiler, il respire 20 peut-être jusqu’à 30 fois par minute alors quelqu’un qui utilise la méthode tous les matins va avoir tendance à respirer beaucoup plus lentement

Il y a quelque chose qui est vraiment partie intégrante de la méthode, ce sont les avertissements de sécurité peux-tu nous en dire un peu plus ?

Il faut éviter de mettre en pratique la technique de respiration dans toutes les situations ou tomber dans les pommes pourrait être dangereux. L’autre chose importante à qu’il ne faut pas forcer et il faut s’écouter c’est parfois un petit peu difficile à expliquer mais il ne faut pas pousser son corps plus que nécessaire.

Comment démarrer avec l’exposition au froid et notamment les douches froides de la méthode Wim Hof ?

Il faut y aller progressivement pour les douches froides et peut-être diminuer la température progressivement cela permet progressivement d’augmenter notre tolérance au froid.

Comment faire assez de glaçons pour remplir sa baignoire et faire un bain glacé Wim Hof ?

Dans une baignoire classique on conseille 80 kg de glace. Pour être honnête quand je prends des bains de glace je vide simplement mon congélateur et les compartiment à glace qu’il contient. De toute façon l’exposition au froid a déjà des effets notables en dessous de 18 degrés il n’y a pas besoin de descendre très très bas.

Dans une baignoire normale, avec un congélateur normal, il sera difficile de descendre en dessous de 8 ou 9 degrés. Pour avoir plus froid il faudra plus de glaçons.

As-tu déjà pratiquer la méditation et remarques-tu des similitudes entre cette pratique et la méthode Wim Hof ?

Je médite de façon très régulière depuis le lycée c’est maintenant quelque chose dont je ne peux pas me passer c’est une habitude qui est très importante pour moi.

L’exposition au froid permet notamment d’être 100 % dans l’instant présent. D’ailleurs les bains de pieds ou demain sont plus difficiles que les bains glacés avec le corps entier.

Personnellement l’exposition au froid et notamment les 20 glaciers me permettent d’atteindre une grande sérénité intérieure. C’est vraiment très apaisant.

Ça permet aussi d’apaiser mes pensées et de m’endormir beaucoup plus facilement.

 

Instructeur WHM : Mathieu Schlachet

Bonjour Mathieu, c’est un plaisir de te rencontrer, peux tu te présenter rapidement, pourquoi tu as commencé la méthode Wim Hof etc ?

Avec plaisir et merci de ton invitation. A la base, je suis un homme de santé puisque je suis ostéopathe depuis 2001. Et puis j’ai rapidement été amené à étudier différentes choses parallèles à l’ostéopathie pour aider mes patients dans le cadre de la prise en charge de la douleur.

Aujourd’hui, on s’intéresse obligatoirement aux neurosciences pour savoir ce qui se passe dans le cerveau. Avant d’arriver à la méthode Wim Hof, j’ai connu le froid par différentes opportunités puisque j’ai enseigné l’ostéopathie dans les pays de l’est. Et pour rendre notre séjour sympathique, les collègues nous invitaient le soir des formations à participer à des bagna qui sont les bains traditionnels russes dans lesquels on alterne chaud et froid.

C’est de là qu’a commencé mon intérêt par le froid.

J’ai aussi une grande passion pour les arts martiaux dont le systema qui est l’art martial traditionnel russe dont je suis devenu instructeur.

A travers des stages intensifs, je suis venu à connaître les effets du froid. J’ai aussi enseigné le Yoga dans lequel on a certains types de respiration pour moduler sa température corporelle.

Ensuite, j’ai eu envie d’explorer la méthode Wim Hof parce que Wim a une démarche très humaniste, il veut aider le monde à aller mieux que se soit pour la santé physique ou mentale. En plus, il a choisi de valider sa démarche par la science ce qui m’a beaucoup attiré.

Pourquoi as-tu eu envie de devenir coach?

J’ai fait une école de coaching basée sur les neurosciences après ma formation médicale. A force d’avoir traité des patients malades avec succès, certains me demandaient : « ok, je vais mieux, que faire maintenant pour ne pas retomber comme avant ? ».

En tant qu’homme de santé, je n’avais pas été formé à ça. On apprend à s’occuper des maladies, mais pas forcement de la santé. J’ai donc exploré différentes méthodes de coaching dont la méthode Wim Hof pour petit à petit moins m’occuper des personnes qui ne vont pas bien pour traiter les problèmes en amont et être dans une démarche préventive et permettre aux gens de rester forts, énergiques et en bonne santé.

Ce qui me plaisait beaucoup aussi dans la WHM, c’est l’écologie. L’air est gratuit et l’eau peut l’être aussi quand on a un cours d’eau à proximité ou de mettre un grand baquet d’eau sur la terrasse.

En plus, l’eau n’a pas besoin d’être glaciale. A partir de 18°, on a des réactions extraordinaires.

[…]

Dans les stages que j’ai suivi puis animé, il y a toujours cet esprit de comparaison : « combien de temps es tu resté dans l’eau et à quelle température était-elle ? »

Et en fait, ces questions ne sont pas importantes. Dans la méthode Wim Hof, il s’agit d’entrainer ses capacités d’adaptation et peut importe le temps qu’on reste. Le plus important, c’est d’y aller.

Et surtout quand on n’a pas envie d’y aller. Comme ça, on vit une expérience à chaque fois différente.

Il faut varier les contextes de pratique pour devenir plus adaptable, au final, c’est le but de la Wim Hof Method.

Parlons de ressenti dans la WHM

Dans la méthode, il est important de se connecter à son ressenti, pour savoir ce qui se passe dans notre corps. Au début, il ne faut pas y aller trop fort. Chaque expérience forme une neuro signature, sorte de souvenir. Et c’est important que ces expériences soient associées à des émotions positives de succès et de sécurité.

Donc il vaut mieux commencer petit et amasser des expériences positives pour ensuite aller plus loin et plus fort.

On peut rapprocher cela de la méthode des petits pas ou Kaizen.

Quels effets quotidiens la méthode de Wim Hof a-t-elle sur toi et depuis combien de temps pratiques tu ?

Ça fait une dizaine d’années que je connais le froid à travers les bagnas qui sont des bains glacés traditionnels russes et les arts martiaux mais je pratique la WHM depuis un an et demi intensément.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment tenir ses objectifs dans la durée [Charles Duhigg]

Pour l’exposition au froid on n’a pas forcément besoin de bain glacé on peut se contenter simplement d’une douche froide ou alors ce que j’affectionne particulièrement c’est de me promener dans la nature.

J’habite dans le 92 et quand il fait suffisamment froid je marche une demi-heure une heure en maillot de bain dans les bois. En plus de ça j’ai la chance d’avoir un partenaire d’entraînement qui habite sur une péniche et qui est aussi mordu d’activités nautiques.

Donc on s’est offert un paddle et on a continué à ramer l’hiver. On faisait ça environ 5 fois par semaine et à la fin de notre séance on prenait un bain au pied de la péniche. C’était difficile parce que la seine est large et il y a du courant.

Mais après ce type d’exposition au froid c’est devenu un changement de mode de vie. Par exemple j’ai arrêté de mettre du chauffage dans ma chambre la nuit puis j’ai pris une couette de plus en plus fine.

Ensuite j’ai continué à vraiment pratiquer au quotidien en étant de moins en moins couvert en allant dans la rue. Et au lieu de me tendre comme on a l’habitude, j’ai décidé d’adopter la bonne attitude comme on voit dans la méthode Wim Hof.

C’est-à-dire de garder la bonne respiration et une attitude détendue

Tu parles beaucoup de froid mais il y a aussi un l’autre pilier de la respiration. C’est le froid qui est au centre de ta pratique ?

La méthode repose sur trois piliers qui sont tous les trois essentiels Et en fait quand on s’expose au froid on utilise les 3 en même temps parce qu’on est un système unique et entier

J’ai connu plusieurs personnes parmi mes patients ou ma famille qui ont voulu aller vers l’exposition au froid mais uniquement à la force de la volonté. Au bout d’un moment ce n’est pas suffisant parce que c’est souvent accompagné d’un manque de lâcher prise.

Il y a une métaphore que j’aime beaucoup à ce propos ce froid il faut le laisser nous traverser Il ne faut pas se laisser envahir par nos émotions et nos croyances limitantes sinon on empêche la mise en route de la chaudière intérieure.

Combien Wim nous parle de sa méthode il évoque beaucoup la présence des graisses brunes. Peux-tu nous expliquer comment ça marche ?

Quand on nait on a 2 types de graisses : les blanche et les brunes.La raison pour laquelle on les différencie avec des couleurs c’est qu’elles sont effectivement de couleurs différentes. Mais en plus, les graisses brunes ont la particularité de produire de l’énergie et donc de la chaleur.

Les bébés quand ils naissent ne sont pas mature du point de vue physiologique. Notamment, ils ne peuvent pas se couvrir.

Ce manque d’autonomie et compensé par les graisses brunes qui sont capables de créer beaucoup d’énergie calorifique.

En grandissant les graisses brunes commencent à diminuer. Mais par certaines méthodes on peut transformer la graisse blanche en graisse brune.

Chez l’adulte les graisses brunes sont concentrés autour des organes nobles.

Quand on est exposé un certain temps à une température inférieure à 18 degrés on active les graisses brunes et aussi une enzyme qui est là pour transformer la graisse blanche en graisse brune. C’est la raison pour laquelle le froid est considéré comme un remède miracle qui pourra servir à traiter l’obésité et le diabète de type 2

Les graisses brunes aide à la régulation du sucre puisque les mitochondries présentes dans ses graisses consomment du sucre

Je trouve ça exceptionnel déjà d’un point de vue écologique : si tous les gens occidentaux chauffaient moins la nuit ce serait génial. En plus on pourrait réguler des problèmes répandus que sont l’obésité et le diabète de type 2 .

En plus ce n’est pas l’unique effet qui a l’exposition au froid puisque nous sommes des systèmes complexes elle a donc des impacts sur de nombreux domaine

Le froid réveille en nous ce côté guerrier et affirmé.

Souvent en pratiquant la méthode Wim Hof, je sens une vague de chaleur qui descend vers les pieds est-ce ce que Wim décrit comme la vague d’adrénaline ?

Non, cette vague d’adrénaline, tu ne vas pas forcément la percevoir. En fait la respiration de type 1 elle nous prend là où on en est ça ne va pas forcément être agréable dès le premier coup ça pourra même réveiller des sensations désagréables. L’objectif est simplement de vous rendre plus adaptable. Il faut un certain temps pour que cette adaptabilité augmente et se déploie dans l’ensemble de notre corps.

La vague d’adrénaline ne va pas forcément la sentir cette vague de chaleur que tu me décris c’est plutôt une forme de détente.

La respiration Wim Hof influence-t-elle le pouls au repos ?

En fait la Révolution avec la méthode Wim Hof c’est qu’on doit avoir un accès ou au système nerveux autonome. La respiration est un petit peu comme cette porte d’accès.

Quand on inspire il y a une stimulation du système orthosympathique qui accélère notre pouls à l’inverse quand on expire il y a une stimulation du système parasympathique qui ralentit le pouls. Vous pouvez tester vous même à la maison, prenez votre pouls quand vous inspirez et expirez et observez.

L’influence de la respiration pour le pouls chez quelqu’un qui est déjà extrêmement équilibré et qui pratique par exemple le yoga régulièrement sera très faible.

Par contre chez les personnes qui sont souvent tendus et stressées, la méthode va les aider à se relaxer et à ralentir un peu le cœur.

Un des impacts particulier de la méthode Wim Hof et de l’exposition au froid elle entraînement du système vasculaire qui devient adaptable plus rapidement. En facilitant la vasoconstriction face au froid on permet au cœur d’être plus reposé en cas de changement de température.

Trouves-tu que la méthode Wim Hof se rapproche de la méditation ?

C’est une très bonne question et je pratique la Méditation depuis longtemps .J’ai notamment fait des retraites Vispa Sana ( ce sont des périodes de plusieurs jours pendant lesquels on s’occupe de nous et on ne parle pas. On médite du matin au soir sans se préoccuper de rien )

C’est quand même assez différent même si il y a des point de rapprochement évidents […]

Tu parles de visualisation. Comment utiliser la visualisation pour la méthode Wim Hof ?

Quand j’ai fait des marches avec Wim Hof et que j’ai pu discuter avec lui, il m’a dit “à chaque inspiration j’ai l’impression d’alimenter ma chaudière intérieure”.

Une autre chose que la méthode Wim Hof m’a apprise c’est la concentration sur l’instant présent. Quand on est en méditation classique et qu’on a des pensées parasites ce n’est pas grave on peut se concentrer et se remettre en état de méditation assez rapidement. Pendant une des marches que j’ai faite avec Wim Hof, au début on se sentait bien on prenait des photos, on rigolait. Puis au bout d’un moment on a commencé à sentir le froid et tout s’est arrêté. Si on n’était pas concentré sur le moment présent. Concentré sur chaque pas, on avait froid.

J’avais l’impression que si je perdais cet instant présent j’allais mourir.

Je savais que je n’allais pas mourir puisque j’avais ce cadre rassurant et en manteau dans mon sac mais c’est vraiment l’impression que j’avais si je n’étais pas concentré pas après pas, c’était foutu, je me refroidissait.

 

 

Témoignage de Françoise, 60 ans

Quelle est ton expérience de la méthode Wim Hof ?

J’ai commencé la méthode seule le 1 décembre 2017 en me guidant grâce aux vidéo de YOUTUBE , puis le 25 décembre 2017 j’ai commencé la méthode fondamentale … le principal changement avec le coaching c’est le stretching et les différent types de respirations . Dès que j’ai l’occasion , je fais ce stretching à l’extérieur , les respiration dans une chambre non chauffée fenêtres largement ouvertes. Je fais une séance le matin … je choisis soit celle pour l’énergie , soit celle contre le stress etc… stretching respiration puis douche froide

Quels sont les points positifs de la méthode ?

Effet immédiat , une confiance en soi complètement augmentée … un changement radical concernant la sensibilité au froid …. et bien sur une amélioration de la souplesse .. ainsi que des douleurs chroniques un bémol cette amélioration est passagère et exige une pratique quotidienne (pour l’instant ) Les respirations donnent un bien être et je deviens quasi accro au bien être ressenti

Et les point négatifs ?

La peur …. peur que les apnées abiment les neurones … peur que le froid n’aggrave l’arthrose …. la première peur , je l’ai dépassée en lisant des études faites sur les plongeurs en apnée et donc je reste avec des apnées en dessous de 3 minutes , je n’essaie pas d’aller au delà ( par sécurité) …. la seconde , peur d’aggraver l’arthrose par le froid , est encore un frein pour moi .. la douche froide est quotidienne et je fais une immersion dans l’eau avec glace 1 x par semaine l’autre point difficile (pas négatif) c’est que je dois me réveiller plus tôt et que mon mari n’est pas content car il est éveillé par mon réveil lol

 

 

❄Les sources :
➡ La science et la méthode :
-https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4049052/
-https://www.wimhofmethod.com/uploads/kcfinder/files/WHM_Hopman.pdf

 

D’autres liens sont disponibles dans les descriptions de chaque vidéo 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *