lecture rapide tony buzan

Lecture rapide : Comment lire 2x plus vite ? [Tony Buzan] (13/26)

J’ai appris à lire après le BAC.

Salut les optimisateurs astucieux, ici Lucien Roy pour le blog riche de temps. Aujourd’hui, on parle d’un apprentissage qui m’a déjà fait économiser des dizaines d’heures ! Le défi de la semaine est en fait un défi que je me suis lancé il y a environ 6 mois. J’ai appris sur internet qu’on pouvait lire plus vite. Quelle aubaine pour quelqu’un qui n’a pas le temps et qui doit lire ! Oui en prépa on doit lire des livres. En plus, comme l’économie n’est pas ma passion autant dire que j’aime passer le moins de temps possible sur ces bouquins. Bon certaines semaines, je vous annonce que mon défi n’a pas marché et du coup je ne vous conseille même pas de le tester dans votre vie. Mais là c’est tout à fait différent.

Je me suis prouvé à moi-même qu’on peut lire plus vite, même beaucoup plus vite sans comprendre moins. Ce qui permet aussi d’apprendre plus vite sans effort et de gagner du temps. 

Apprendre à lire vite

Un livre sur la lecture rapide

Des livres sur la lecture rapide, il y en a beaucoup. J’ai choisi la lecture rapide de Tony Buzan parce qu’il était disponible dans ma bibliothèque. Et je ne regrette pas ce choix du tout. C’est un des livres les plus pratiques et concrets que j’ai jamais lus. Au diable la théorie, on fait surtout beaucoup d’exercices ! Pour bien suivre les conseils de Buzan, c’est assez long. Mais le jeu en vaut la chandelle.

On a tous des choses plus ou moins agréables à lire pour notre travail. Et certains d’entre nous ont également des objectifs personnels pour lesquels ils souhaitent lire pour se renseigner. Il est alors important de lire rapidement et surtout de retenir des informations de nos lectures.

Les préjugés sur la lecture

Commençons par les préjugés que j’avais avant de lire rapidement :

– Pour comprendre, il faut lire chaque mot (lecture intégrale)

– Il faut revenir en arrière si on n’a pas compris

– On ne peut lire qu’un mot à la fois.

Même si ça peut vous sembler évident, tout ceci est faux. Pour comprendre un texte et le retenir, pas besoin de chaque mot. Et revenir en arrière est une telle perte de temps alors qu’on risque de comprendre par la suite ce qu’on a loupé grâce au contexte du livre. Enfin, le dernier préjugé était le plus coriace chez moi.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Devenir efficace : descente aux enfers ou opportunité?

Lire plusieurs mots en même temps ?

Impossible !

Eh bien figurez-vous que si ! Prenons un exemple rapide : vous conduisez votre voiture en centre-ville. Rien d’extraordinaire au premier abord et pourtant, c’est la preuve de la puissance de notre cerveau. On arrive à faire attention à tout, on voit l’enfant qui joue au ballon sur le trottoir, on voit la mamie en train de traverser sans regarder, on voit la moto qui s’apprête à nous doubler dans le rétroviseur.

Maintenant, pensez-vous qu’il est plus difficile de lire 3 mots en même temps ou de gérer cette situation de conduite pour notre cerveau ? Ça semble assez évident, dans un cas, on traite 3 informations et dans l’autre des dizaines en même temps. Nos capacités mentales nous permettent de lire plusieurs mots, des groupes de mots à la fois.

Concrètement, c’est quoi la lecture rapide ?

Maintenant qu’on est débarrassé des préjugés, rentrons dans le concret !

Comme toute compétence, la vitesse de lecture se développe, mais nécessite de l’entraînement. Pour vous le prouver, passons à mes statistiques de lecture. J’ai lu le livre de Tony Buzan pour la première fois il y a 6 mois environ. En une semaine, je suis passé d’une vitesse de lecture de 310 mots par minute à 632 mots à la minute. Depuis, je lis exclusivement avec une technique de lecture rapide. Et hier, j’ai refait un test chronométré pour voir si j’avais progressé. J’ai lu 639 mots par minute. Donc sans entraînement spécifique, on ne progresse plus.

Comprendre autant en lisant plus vite

Bon la vitesse c’est bien beau, mais au niveau de la compréhension, ça donne quoi ? Quel est le niveau de mémorisation de l’information après la lecture d’un passage ?

J’ai évalué ma capacité à mémoriser et à comprendre grâce à des exercices proposés dans le livre. Evidemment, si lire vite rime avec ne rien comprendre, autant ne pas le faire.

En doublant ma vitesse de lecture, je suis passé de 66% de compréhension à 57%. Oui il y a une perte dans la rétention de l’information. Mais le gain de vitesse est tel que je ne m’en soucie pas.

À quelle vitesse lit-on habituellement ?

Tous ces chiffres c’est bien, mais comment est-ce que je me situe par rapport à la moyenne de la population ?

La moyenne de vitesse des adultes est de 200 mots par minutes. Et la majorité des personnes comprennent entre 40 et 60% des textes lus.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Méthode Kaizen

Je trouve super stimulante l’idée de me dire que je peux lire un nombre de mots trois fois plus important,  c’est à dire lire 3 fois plus de livres que le lecteur moyen dans le même temps.

Quelques conseils pour la lecture rapide

Maintenant, je vais essayer de vous donner les meilleurs conseils pour améliorer votre vitesse de lecture ! Évidemment, je ne peux pas résumer les 223 pages du livre dans les quelques minutes qu’il nous reste alors je vous conseille vivement de le lire pour aller plus loin.

1- Utilisez un guide de lecture.

Quand une personne normale lit, ses mouvements oculaires vagabondent de ligne en ligne de manière très bizarre. J’ai été étonné de le découvrir, moi qui pensais que mes yeux allaient tout droit en suivant la ligne que je lis.

L’idée c’est de suivre des yeux un guide qui peut être une baguette, un crayon, un marque-page ou tout autre objet long et fin. Sa vitesse est régulière pour balayer la ligne, ne plus s’arrêter sur les mots et laisser nos yeux partir dans tous les sens. Une image vaut mille mots alors voici comment procéder. (observez ma méthode de lecture active dans la vidéo ci-dessus !)

Attention, il faut bien suivre votre stylo ou votre guide visuel des yeux. Au début, je suivais les lignes avec le pointeur sans fixer mes yeux dessus. C’est totalement inutile.

2- Ne jamais revenir en arrière pour comprendre

Relire un passage est une perte de temps. Au début c’est difficile puis avec l’habitude, on se rend compte que ça ne nous empêche pas du tout de comprendre un texte dans sa globalité.

Vous l’avez vu, la méthode est un peu bizarre. Pas de retours en arrière. Peut-être que vous doutez de son efficacité ? À ce moment-là, « qu’est-ce que ça vous coûte de tester ? ».

Grâce aux deux conseils que je vous ai donnés, vous allez déjà pouvoir accélérer un peu. Puis pour approfondir, vous pouvez lire le livre de Tony Buzan que je vous recommande.

Vous verrez qu’au début, lire avec un guide est difficile, ce n’est pas habituel ! Et dans quelques semaines, vous serez ravi de pouvoir dévorer les livres 3 fois plus vite qu’aujourd’hui !

Dites-moi si cette vidéo vous a plu en commentaire, on se retrouve très vite pour la prochaine vidéo !

BYE

5 réflexions sur “Lecture rapide : Comment lire 2x plus vite ? [Tony Buzan] (13/26)”

  1. Merci pour cette vidéo !
    Je cherche justement une méthode pour la lecture rapide. Je connais Tony Buzan car j’ai lu son livre sur le Mindmapping. Je vais vite me procurer son livre sur la lecture rapide car la lecture d’un livre me prends énormément de temps !

  2. Salut Lucien !
    D’abord merci pour le temps passé à étudier le sujet pour nous !
    Ensuite, comme je m’intéresse beaucoup à la lecture rapide, j’ajouterais qu’il est utile de « sauter » les exemples que l’auteur donne.. Ça paraît bête et méchant mais si tu as compris l’idée que veux faire passer l’auteur, alors pas besoin de lire chaque exemple !
    Bref dis moi ce que tu en penses et merci encore !

    1. A vrai dire, j’ai un peu reculé sur la lecture rapide. Je ne suis plus autant en quête de vitesse, mais surtout de sélection des livres que je lis.
      En ce qui concerne les exemples, tant que ça n’altère pas ta compréhension pourquoi pas les sauter 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.