L’inspiration vient en écrivant

Le syndrome de la page blanche.

Je n’ai pas d’inspiration.

Quand c’est comme ça, on m’a dit qu’il fallait écrire quoi qu’il arrive et que ça finirait par venir… Ce n’est pas très sympa pour toi. Au pire je supprimerai le texte superflu. 

Punaise ! Ils m’avaient dit que l’inspiration venait en écrivant… Mais là, j’ai comme un doute… 

Ah tien ! J’ai trouvé.

Désolé d’avoir douté.


C’est drôle… Ce que je viens d’écrire ressemble étrangement à certaines pages de mon journal… On sent la douleur du manque d’inspiration.

Ce n’est pas très agréable sur le moment… mais il faut persister pour profiter des moments d’inspiration.

C’est un peu comme quand tu as tiré à côté de la cible au tir à l’arc et que ta flèche est allée se fourrer dans un buisson… Tu galères pendant 10 minutes pour la retrouver. Mais quand tu tombes dessus, tu es ravi.

Pour les idées, c’est pareil.

Si tu ne passes pas de temps à les chercher, tu laisses le hasard te guider… Et autant dire que trébucher sur une idée est assez rare, alors il ne va pas t’arriver grand-chose.

Ne pas approfondir ta vision, ta mission, ton “pourquoi”, c’est laisser ta vie au hasard.

C’est naviguer en rond, sans but.

Alors, si tu veux éviter de mourir de faim sur ton bateau qui tourne en rond… Et être tellement squelettique que même les requins les plus affamés ne voudront pas te manger… Cherche la direction.

Journal
Excel
Word
Papier
Cahier

Tout me va. Il suffit de commencer.

Clique ici pour comprendre l’état d’esprit indispensable pour progresser vers ta vision.

L’action est la clé !

Lucien ROY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *